La balade de Yaya. Tome 1. La fugue. Jean-Marie OMONT et Golo ZHAO - 2011 (BD dès 8 ans)

Publié le 12 Août 2015

La balade de Yaya. Tome 1. La fugue.

Scenario de Jean-Marie OMONT et dessins de Golo ZHAO. 

Editions Fei, 2011.

98 pages.

Dès 8 ans.

Thèmes abordés : Enfance, guerre, amitié, passion.

BD lue sur tablette.

Chine, Shanghai, 1937.

Alors que les Japonais s'apprêtent à attaquer la ville, Chinois et Occidentaux organisent leur fuite. Les ports sont combles, les bateaux pris d'assaut mais le père de Yaya, un riche commerçant chinois, trouve de la place pour sa famille et lui-même pour le lendemain à destination de Hong-Kong.

Yaya est une jolie petite fille d’environ 6 ans, qui a pour compagnon, un pigeon un brin froussard. Elle est vive, impétueuse et passionnée par le piano et doit justement passer une audition au Conservatoire le lendemain matin.

Sur ce port, se trouve également Tuduo, du même âge, orphelin et acrobate des rues qui travaille pour le gros Zhu qui l’exploite sans vergogne aucune.

Et quand ce dernier s’intéresse de trop près à son petit frère Xiao, il organise leur fuite et sa mise en sécurité.

Dans les premières ruines fumantes de Shangai, il trouve Yaya.

La petite a désobéi à son père qui lui a fermement défendu de se rendre à son audition. Mais ne pas y aller est tout bonnement impensable pour la fillette qui y place tout son espoir et même son avenir. Ce qui lui fait occulter tout le danger de la guerre naissante et des premiers bombardements.

Yaya veut rejoindre le port et Tuduo veut l’aider, mais ils ont les hommes de Zhu à leurs trousses.

C’est ainsi que commence cette étrange balade racontée par le pigeon, un terme bien innocent pour mieux révéler le contraste et la violence à laquelle vont être confrontés les deux enfants, que tout oppose.

Les illustrations sont vraiment très belles et ne sont pas sans rappeler celles de Miyazaki.

Elles sont tantôt lumineuses et vives pour nous immerger dans le confort douillet de la vie de Yaya, ou grises et ternes pour exprimer le danger qui entoure Tuduo ou celui qui s’abat sur la ville.

Leurs nombreux détails sont renforcés par le format choisi dit à l’italienne et les dessins en pleine page.

Un premier tome prometteur qui pose le décor de leur aventure et amitié, que seul le chaos peut engendrer.

La série est à présent terminée et compte neuf volumes.

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, TwitterPinterest, InstagramtumblrGoogle+, Babelio et Livraddict.

Repost 0
Commenter cet article

Celine 15/09/2016 12:21

Je viens de découvrir ton article, les grands esprits se rencontrent, c'est incroyable !! Beau résumé en tout cas !

Blandine 16/09/2016 08:58

Merci!
J'ai hâte de découvrir la suite à présent ;-)