Oublier Camille. Gaël AYMON (Dès 14 ans)

Publié le 23 Juillet 2015

Oublier Camille. Gaël AYMON (Dès 14 ans)

Oublier Camille

Gaël AYMON

Éditions Actes Sud Junior, août 2014.

76 pages.

Dès 14 ans.

Thèmes abordés : adolescence, identité, lycée, amour, famille, réseaux sociaux.

Pour la première fois depuis des années, je pleure pour de vrai, avec des larmes qui coulent. Un flot de larmes ! Je suis surpris qu’elles soient chaudes sur mes joues. J’avais oublié. Je pensais que je ne pleurerais plus maintenant que j’ai quitté l’enfance. Que la douleur resterait toujours invisible, à l’intérieur.
Mais je ne suis pas encore vraiment un homme. Dans ma tête, je suis toujours un enfant. Sauf que j’aime !

Pages 9-10.

Yanis a seize ans et des questions plein la tête. Comment faire, comment savoir faire les choses? Qu’est-ce que c’est un homme, qu’est-ce qui fait un homme ? On se connaît déjà si peu soi-même à cet âge-là.

Alors que pour d’autres, l’amour semble si facile, pour Yanis, il est torture, questionnements, incertitudes. Il sait qu’il ne veut pas de faux-semblants, mais qu'il ne veut pas (se) précipiter non plus, et tout gâcher…

Yanis aime Camille.

De ça il en est sûr, depuis trois ans, depuis la cinquième, même si lui, n‘a rien dit. Peur de paraître débile ou de ne pas à la hauteur, de casser leur amitié… Pourtant elle, elle a osé et lui a donné des occasions de s’exprimer. Mais face à son silence caché dans ses blagues bidon pour cacher sa gêne, sa peur, elle est partie. Et lui a écrit une longue lettre que l’on découvre par fragments tout au long du livre. Alors il veut l’oublier mais toutes ses pensées, toujours, le ramènent vers elle.

Ils ne sont pas dans le même lycée car sa mère l’a collé dans le privé : condition de la réussite qu’elle s’était juré de m’offrir. Nouveaux amis, nouveaux cours, nouveaux profs, nouveau corps, nouveau tout.

D’habitude, je me trouve plutôt bien foutu. Sauf mes cuises, qui devraient être plus musclées, et mon visage. J’aurais voulu être blanc ou noir, mais ce mélange, je déteste. Mes cheveux, on ne peut rien faire avec. A la rigueur une fille peut se défriser, mais, pour moi, pas la paine de rêver d’une mèche devant les yeux ou d’un pétard sexy ! Et ces yeux qui tombent sur les côtés ! On dirait un chien battu.

Pages 20-21.

Yanis se sent moche, seul, incompris, malmené, sans repères…

Alors il expérimente, fait des bêtises, sèche, dérive, s’en rend compte mais recommence.

Même les filles pour qui je n’existais pas avant me sourient avec admiration. C’est ça : de l’admiration ! Je marche lentement vers ma place avec le sentiment d’aller m’asseoir sur un trône. J’ai pris du galon. Maintenant, j’existe !

Page 59.

C’est son cousin débarqué de Toulouse à Paris pour jouer du Musset au théâtre qui le délivrera de ses doutes et craintes mais sans l’enfermer dans un modèle, un exemple. Parce qu’il n’y en a pas.

Un court roman percutant au style sobre qui aborde un sujet peu commun : la construction de l’identité masculine.

Une question tout à la fois universelle et atemporelle mais placée dans notre contexte et société actuels : internet, les réseaux sociaux, les divers dangers, tout cela évoqué à la fois avec pudeur et force.

Un seul regret, il se lit trop vite !

Alors que le titre et la couverture m’avaient attirée en librairie, le résumé m’avait fait reposer le livre. C’est finalement l’article de Maman Baobab qui m’avait convaincu de l’acheter, et à raison !

Oublier Camille. Gaël AYMON (Dès 14 ans)

Il participe aux Challenges « Petit Bac 2015 » d’Enna pour ma sixième ligne, catégorie Prénom ; et pour celui de Sophie, « 1% Rentrée Littéraire 2014 ».

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

challenge rl jeunesse

12/18

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

drawoua 26/07/2015 12:50

Ravie de t'avoir influencée dans ce sens, Merci pour ta confiance, Blandine ! :)

Blandine 26/07/2015 21:38

Merci à toi!
Et dire que j'ai mis tant de temps à le lire (c'est souvent ainsi!)
Je te fais à nouveau confiance ayant commandé, suivant tes bons conseils, plusieurs cahiers Montessori ;-)

Nancy 23/07/2015 16:11

Ce livre m'avait fait de l'oeil aussi ...je suis contente de lire votre chronique, cela me donne envie de le découvrir.
Belle journée à vous Blandine !

Blandine 23/07/2015 16:27

Merci beaucoup!
Cela me fait bien plaisir de vous lire et ai hâte de découvrir votre ressenti sur cette lecture ;-)

Belle journée pour vous également! A bientôt!