Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Publié le 4 Juillet 2015

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Pour ce sixième RDV du Challenge « Je lis Aussi des Albums 2015 » de Sophie Hérisson, le thème retenu est celui des légendes…

Un choix vaste mais pas aussi évident que ce que j’aurais cru ! Et pour vous emmener dans ce récit qui allie à la fois l’imagination à un fond lointain de réalité, je m’associe à nouveau à Laurette.

Destination la Chine et ses mille visages, histoires, contes, croyances et traditions.

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Lian

Chen JIANG HONG

Ecole des Loisirs, collection « Killimax », janvier 2008.

Dès 5 ans.

Notions abordées : légendes, Chine, bonté, cupidité, amour filial.

Sur sa frêle embarcation, Monsieur Lo vit et travaille, seul. Pêcheur, il fait aussi traverser le lac à des passants, voyageurs… Et ce jour-là, alors que l’orage gronde et qu’il attend en vain que le poisson morde, une vieille femme souhaite se rendre sur l’autre rive.

En guise de remerciement, la vieille incline son bâton à tête de dragon.

Voici quelques graines qui te porteront bonheur car elles viennent de la gueule d’un dragon.

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Consciencieusement, Monsieur Lo les plante.

Un magnifique champ de lotus apparaît soudain d’où émanent la nuit venue une étrange clarté et un chant cristallin. Lian, Lian.

Dans une fleur se trouve une toute petite fille.

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Elle s’éveille, tournoie dans les airs, et tout ce qu’elle touche du bout de son lotus se transforme. La jonque, les habits, les mets, se magnifient et les poissons abondent.

Et chaque soir, le prodige se répète et profite à tout le village.

Mais à minuit, sans faute, elle doit retourner dormir dans le lotus.

La nouvelle du don de Lian se propage jusqu’à la demeure du préfet, où Tan, sa fille, exige qu’on lui remette l’enfant. Ne la trouvant pas, les gardes saccagent le bateau de Monsieur Lo et le champ de lotus avant de le faire prisonnier.

Esseulée et toute triste, la petite fille va voir la vieille dame.

L’injustice, la cupidité et la cruauté ne triomphent pas.
Sèche tes larmes, va et sauve Monsieur Lo.

Parvenue devant le préfet, ce dernier lui propose un odieux marché, mais bien insuffisant aux yeux de sa fille qui se trouve punie pour sa cupidité. Et son père avec elle.

Tel un père et son enfant, Lian et Monsieur Lo s’en retournent pauvres, mais libres, sur les bords du lac pour y vivre simplement mais heureux, et sans magie.

Chen Jiang Hong nous livre ici une histoire délicate empreinte de symboles et de traditions, et paradoxalement universellement adaptable.

Ses illustrations, qui empruntent à une ancienne technique faite d’encre de Chine sur papier de riz ou de soie, sont puissantes, de par la couleur rouge très employée, fragiles (des traits fins) ou intemporelles.

On reconnaît aisément la Chine, dans un espace-temps informel. Celui que l’on se représente instantanément lorsqu’on songe à l’Empire du Milieu.

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

J’ai eu le sentiment en lisant cet album de trouver ici une convergence de légendes ou de contes, venus d’Asie ou d’ailleurs.

La naissance dans une fleur tout d’abord.

Comme pour Kaguya au Japon (CLIC) ou Poucette (Danemark – de Hans Christian Andersen) ou encore la petite taille, tels Issun Bôshi (Japon - CLIC) ou Tom Pouce (Angleterre).

Minuit est aussi l’heure-limite à laquelle Cendrillon doit être rentrée chez elle, tout comme Lian dans son lotus. Histoire bien différente de par le monde, dont on ne retient surtout « que » la version de Charles Perrault ou des frères Grimm.

Et bien sûr la main de Midas, issue de la mythologie grecque.

Comme dans les autres albums que j’ai pu lire de l’auteur, l’homme incarne toujours un père de substitution bon et bienveillant à l’égard de l’enfant recueilli, et souvent orphelin. Je ne sais pas s’il s’agit d’un thème cher à l’auteur ou aux légendes chinoises ou asiatiques en général.

Ce qui est sûr, c’est que Chen Jiang Hong aime regarder les enfants et la manière dont ils grandissent, évoluent et se confrontent aux difficultés de la vie.

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

En revanche, la fleur de lotus, est l’un de ses thèmes favoris.

Une fleur très importante dans toutes les cultures asiatiques et mais aussi égyptienne, comme symbole de naissance et de renaissance.

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Alors que ses racines sont dans des eaux stagnantes et très vaseuses (la souillure du monde), sa fleur s’ouvre dans une indéniable et souveraine perfection au lever du soleil pour se refermer à son coucher.

Ce qui fait d’elle une fleur vivante, inspirant calme et pureté et représentant, dans un certain paradoxe, la force et la beauté.

Dans les spiritualités hindouistes ou bouddhistes, elle est symbole d’élévation mais aussi de prospérité, postérité, d’harmonie conjugale, et ce dans les trois temps : passé, présent et futur.

Qualités également reconnues en Inde qui y adjoint la perfection cosmique. Le lotus a huit pétales tout comme l’espace a huit directions, d’où cette représentations dans les mandalas ou yantras. S’y rajoute la couleur, rose pour le solaire, bleu pour le lunaire (où tout disparaît mais pour renaître).

Au Japon, le lotus est utilisé en littérature pour poser un cadre moral, servir de modèle de pureté quelque soit son environnement (la société) ou les mauvaises paroles.

Toutes ces qualités et sa beauté en font un motif de tatouage très prisé!

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Chen Jiang Hong est l’auteur de nombreux autres albums, dont certains sont sur le blog, redécouvrez-les !

Découvrez ici l’article que Laurette a consacré à cet album !

Lian. Chen JIANG HONG (Dès 5 ans)

Ce titre participe au Challenge « Petit Bac 2015 » d’Enna pour ma quatrième ligne, catégorie Titre en un seul mot, et à celui de Sophie.

Belles lectures et découvertes!

Blandine.

logo challenge albums 2015

72/100 (110)

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurette 06/07/2015 23:20

Chronique très intéressante Blandine, j'aime beaucoup toutes ses précisions sur la fleur de Lotus que j'aime aussi beaucoup... mais où vas-tu chercher tout ça ... je suis jalouse là !!! Je regrette parfois que nous n'ayons pas dans notre pays tous ces jolis symboles ... merci pour toutes les lectures de cet auteur/illustrateur, je n'avais pas vraiment vu qu'il était aussi productif...je vais aller lire tout ça ... on se retrouve bientôt, des bises

Nancy 06/07/2015 12:01

Les illustrations sont très belles ...Je suis touchée moi aussi par les légendes dans lesquelles les enfants naissent dans les fleurs; d'ailleurs, toute petite, j'écrivais déjà des histoires avec des enfants-fleurs ^^
Merci pour ces jolies précisions concernant la fleur de lotus.
Belle semaine à vous Blandine !

Blandine 06/07/2015 21:19

Oh c'est une jolie anecdote!
J'adore la fleur de lotus et ce qu'elle représente <3

Belle semaine pour vous aussi!
A bientôt :-)