Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

Publié le 25 Juillet 2015

Lorsque le maire de Venise a évincé des bibliothèques scolaires 49 titres jeunesse au motif qu’ils abordent des sujets qui doivent être vus en famille et non à l’école, j’ai été très surprise de trouver parmi les exclus, l’album C’est moi le plus beau de Mario Ramos. Décision que je ne comprends toujours pas.

J’ai donc eu envie de lire et relire certains de ces albums, non pas pour y chercher la petite bête mais pour le plaisir ! Après Petit-Bleu et Petit-Jaune de Leo Lionni, l’envie m’est venue de vous présenter Le Loup selon Mario Ramos.

Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

C’est avec C’est moi le plus beau que j’ai découvert Mario Ramos, que j’ai eu le bonheur de rencontrer.

Ma fille était encore bien trop petite pour que je puisse lui lire. Il a été le premier album que je me sois achetée d’abord pour moi (Je me souviens encore du jour de son achat où je pouffais de rire dans le magasin !) et qui m’a fait découvrir le détournement de contes, la richesse, l’humour et la profondeur des thèmes abordés dans cette littérature, dite de jeunesse.

Loup, personnage fétiche de l’auteur, reconnaissable entre mille, un peu malmené, moqué, mais jamais vraiment ridiculisé, est ici le héros malmené de trois histoires.

Conquérant et sûr de lui, il va perdre un peu de sa superbe, pour notre plus grand plaisir, avouons-le ! Au-delà des histoires, il est intéressant d’observer son évolution et son physique, qui va en s’affinant, perdant aussi son air féroce du premier. Il n’est d’ailleurs pas à son avantage sur la dernière couverture !

Même les personnages rencontrés changent, cf les 7 nains!

Notions abordées : Loup, détournement de contes, animaux, humour, apparence, conte de randonnée.
Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)
Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

C’est moi le plus fort, Ecole des Loisirs, collection « Lutin poche », octobre 2002.

Cet album est le premier de la série.

Notre loup, après avoir fait un copieux repas, s’en va faire une balade digestive en ces bois, décidément bien peuplés !

Désireux de flatter sa personne, il demande mielleusement à chacune de ses rencontres : Dis-moi, qui est le plus fort ?

Invariablement, Lièvre, Petit Chaperon Rouge, les trois petits cochons et les autres le désignent lui, tout en tremblant de peur.

Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

Sa dernière rencontre avec un tout petit animal de rien du tout va remettre à sa place ce loup bien trop présomptueux !

Animal qui prête sa couleur à la couverture de l'album d'ailleurs!

Les illustrations sont à la fois sobres et très prenantes. Une double page sur fond de forêt, puis une double sur fond blanc lorsque le loup croise un personnage. Ceci renforce les expressions faciales et à bien y regarder, le loup n’est jamais seul, même lorsqu’il se gargarise d’être le plus fort !

A la relecture de cet album, qui fait rire petit et grands, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec l’histoire de La grenouille à grande bouche ! Peut-être n’est-ce qu’une coïncidence…

C’est moi le plus beau. Pastel pour l’Ecole des Loisirs, septembre 2006.

Le cheminement de cet album est identique au précédent.

Sauf que cette fois-ci, notre loup a mis son plus beau vêtement, soit une belle cravate bleue. Il s’en va se pavaner dans la forêt pour que chacun l’admire.

Et à chaque rencontre, son orgueil gonfle et enfle...

Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

Alors imaginez lorsqu’un ridicule petit cornichon ose lui tenir tête !

Le loup croise les mêmes personnages de nos contes d’enfance que dans C’est moi le plus fort auxquels il attribue un surnom doux-amer, très rigolo. Ils ne souhaitent surtout pas s’attarder et donne au loup la seule réponse qu’il veut entendre, et qu’ils croient !

Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

Le plus malin. Pastel pour l’École des Loisirs, novembre 2011.

Dans cet album, l’histoire se centre davantage autour du conte du Petit Chaperon Rouge, qu’affectionnait particulièrement Mario Ramos.

Comme dans les deux précédents, notre loup croise d’autres personnages de contes, mais dans une relation inversée et tellement cocasse !

Le loup a bien perdu de sa superbe ! Son plan avait pourtant particulièrement bien fonctionné. Après avoir rencontré la petite framboise, il s’en est allé prestement chez la Grand-mère tout en ayant recommandé à l’enfant de prendre le temps d’observer la nature.

Mais la mamie n’est pas chez elle…

Point décontenancé, le loup change de stratégie, enfile la chemise de nuit laissée sur le lit, mais avant de s’y glisser, veut d’abord effacer ses traces au-dehors…

La porte se referme brusquement et le loup se retrouve à l’extérieur, coincé dans sa charmante chemise de nuit rose à pois et bonnet assorti ! Il a bien l’air malin !!!

Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

Il cherche à se cacher derrière les arbres pour se débarrasser du vêtement mais il ne passe pas inaperçu et tous le prennent pour la grand-mère : les trois ours, le chevalier, les trois petits cochons, et même le chasseur !

Le loup le plus… selon Mario Ramos (3 albums dès 4 ans)

Oh ! Mais tout n’est peut-être pas perdu, puisqu’au détour du chemin, la fillette apparaît…

Comme j’ai pu rire à la lecture de cet album ! Tant qu’il m’a parfois été bien difficile de lire l’histoire, avec ses différentes intonations que le texte suppose.

Et la petite, d’une naïveté et sincérité désarmantes, incarnant l’innocence même, triomphe du loup, tout en lui offrant son aide.

Mario Ramos aimait raconter une histoire dans l’histoire, un personnage secondaire ou un petit détail qui ne change pas le cours de la première, mais qui amuse le lecteur attentif.

La structure répétitive de ces albums, dits de randonnée, plaisent particulièrement aux plus jeunes, car elle rythme le texte tout en lui apportant du suspense.

Mario Ramos a également écrit un autre album spécialement autour du Petit Chaperon Rouge, dans lequel la petite, toute mignonnette, fait fuir le loup.

Le titre C’est moi le plus beau participe à mon « Challenge des RE 2015 » et les trois à celui de Sophie, « Je Lis Aussi des Albums 2015 ».

 

 logo challenge albums 2015

                                                        6/9                               76-77-78/100 (110)

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurette 26/07/2015 01:47

J'adore, évidemment, RAMOS, ..., quelle perte pour l'univers jeunesse ... quelle chance d'avoir pu rencontrer ce grand artiste ... des 2 premiers lus des dizaine de fois, à ma fille et un grand nombre d'autres enfants, ... deux livres que je ne me lasse jamais de lire à voix haute ... merci pour cette petite pause loup ... des bises

Blandine 26/07/2015 21:35

Ici aussi elle est fermée un peu plus de trois semaines... L'année passée, il y avait des réfections, celles d'avant je ne sais plus, mais j'avais aussi été interloquée...
Oui tu as raison pour le RDV loup, j'avais à moitié occulté... pas grave on trouvera un autre thème j'en suis persuadée :-)
Des bises!

Laurette 26/07/2015 12:39

oui, je crois que je l'ai eu entre les mains mais trop peu de temps pour m'en souvenir... je le retrouverais mais à la rentrée maintenant car les bib sont fermées au mois d'août par chez nous ... d'ailleurs c'est incroyable je trouve, celle de ma ville ferme carrément 1 mois et 1 semaine .... bref, pas de pb pour le rdv loup mais il y a un beau rdv pour le challenge en octobre ... il faut que je regarde ce que j'ai pour en garder sous le coude ;-) des bises blandine

Blandine 26/07/2015 11:00

Merci Laurette ;-)
Oui une grande perte et un grand manque...
Il faudrait que tu trouves le troisième, je suis persuadée qu'il te plairait ;-)
On pourrait se faire un RDV loup?!
Des bises!