La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

Publié le 3 Juillet 2015

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

La ligne de Front.

Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh.

Manu LARCENET.

Editions Dargaud - Poisson Pilote, mai 2004.

48 pages.

Thèmes abordés : Première Guerre mondiale, morts, politique(s), Art, humour. Coup de cœur
La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

La guerre dure et s’enlise, les Allemands gagnent du terrain et on ne compte plus les morts, toujours plus nombreux.

Le Président du Conseil, bien loin des lignes et bien à l’abri mais qui a peur pour son poste, ne comprend pas la réticence des soldats à aller au combat et le nombre croissant de désertions.

La guerre, c’est de l’ardeur, du courage, de la force, de l’honneur et c’est la mort aussi…

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

Non, il doit y avoir quelque chose d’autre ! Il lui faut trouver quoi et vite !

Alors plutôt que de demander un énième rapport, le Président et ses généraux conseillers, Morillon et Morancet, convoquent Vincent van Gogh, à la si grande réputation, dans l'espoir qu'il leur peigne la guerre !

Le peintre n’a pas la langue dans sa poche et pour être sûr qu’il accomplisse sa délicate mission jusqu’au cœur des combats, il est affublé du général Morancet, couard, inexpérimenté mais très sentencieux : l’exécution guette l’artiste, très critique, à la répartie cynique mais juste et qui a une explication toute bancale à sa prétendue mort !

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

Les toiles parviennent au Président du Conseil, dubitatif, qui n’apprécie pas tout ce jaune, si dominant ni cette recherche chromatique…

Et puis ses peintures ressemblent tant aux autres ! Non, ce qu'il recherche et veut voir c'est plutôt l'esprit, la théorie, de la guerre jusque dans les yeux des soldats, pas ces amas de corps, la boue gluante, et les paysages dévastés.

Et en parallèle, au front, van Gogh VOIT la Mort présente et future et interagit avec la Terre.

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

Il fallait oser!

Oser les anachronismes pour mieux décrire la barbarie et l’absurdité de la guerre, de ses décisions et conséquences par un peintre à la folie créatrice. Conséquences, politiques, humaines et écologiques. Ce qui n’est pas sans me rappeler la nouvelle de Laurent Gaudé Je finirai à terre.

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)

Des dialogues acerbes, que l’on se représente très bien, d’une terrible actualité, encore.

J’ai ri, parfois jaune et j’ai adoré !

Les dessins accompagnent à merveille le texte, dévoilant par touches obscures l'obscurantisme des uns et l'horizon des autres.

BD lue dans le cadre du challenge «Une année en 14 » de Stephie et pour celui d’Enna, « Petit Bac 2015 », pour ma cinquième ligne, catégorie prénom.

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. (BD)
Repost 0
Commenter cet article

Nancy 03/07/2015 15:25

Une BD mêlant art et guerre ... je comprends votre coup de cœur, car je pense que ce sont des thèmes qui vous touchent particulièrement.
Je ne connaissais pas du tout cette BD et la découvre avec votre post.
Belle après-midi Blandine !

Blandine 03/07/2015 16:56

Oui en effet! J'ai aussi beaucoup aimé le cynisme qui teinte les dialogues, corrosif mais véridique!
Il existe une autre aventure rocambolesque de... du même auteur mais le titre m'échappe... Je regarderai à la bibliothèque!
Belle fin de journée à vous :-)