C'est lundi, que lisez-vous? #53

Publié le 8 Juin 2015

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

Il a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading? par One Person's Journey Through a World of Book. Il a ensuite été repris par Galleane, qui a créé le logo ci-dessus !

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?
C'est lundi, que lisez-vous? #53

Demain, je te mangerai. Ramadier et Bourgeau. Editions Ecole des Loisirs, collection "Bébémax", avril 2012.

Un loup affamé traverse la forêt, sourcils froncés et l'air mécontent.

Il cherche à se remplir le ventre mais à chaque rencontre, il n'est pas satisfait: trop gros, trop nombreux, trop petit... Il a traversé les bois sans rien manger, mais pourtant il semble content, car une délicieuse odeur lui parvient!

Une narration simple, de nombreux clins d'œil et une chute qui ménage le suspense jusqu'au bout de la lecture!

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Le petit pêcheur et le squelette. Chen JIANG HONG. Ecole des Loisirs, collection "Kilimax", juin 2015.

Un petit garçon, pêcheur, s'en va tous les matins en mer.

Mais ce jour-là, le jour est encore nuit, les nuages sont noirs et les oiseaux se réfugient en ville. Il décide quand même d'y aller.

ça tire fort sur sa ligne mais au lieu du gros poisson escompté, c'est un squelette qui jaillit des eaux tumultueuses...

Affolé il tente de rentrer chez lui, mais contre toute attente, une tendre relation s'établit entre eux...

Un album au premier abord sombre, sur la solitude, parmi la multitude, l'immuabilité des choses, la peur, les retrouvailles, l'amitié...

Le squelette a beaucoup impressionné et plu à mes garçons.

Mon deuxième va rentrer en CP en septembre. J'ai voulu lui trouver des petites histoires qui ne soient pas dans le format album, pour changer, pour lui donner envie de découvrir autre chose aussi. On a donc parer du format, du rapport texte/image, le découpage en chapitres...

Ces premières lectures sont plutôt bien pensées et comportent des rabats avec quelques mots de vocabulaire, pour certains, une note à l'attention des parents, des petits jeux ou éléments de compréhension.

Je vous en ferai un article plus détaillé ultérieurement.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Je suis en CP C'est la rentrée! Texte de Magdalena et Emmanuel RISTORD. Editions Flammarion, collection "Castor Poche benjamin", Niveau 1, août 2011.

Voici un petit roman parfait pour les lecteurs novices, sur une page, une ou deux phrases et sur sa voisine, une grande illustration.

Ici, pas vraiment d'histoire, mais la description du quotidien de l'enfant qui s'apprête à faire sa rentrée en CP, forcément joyeux et impatient, bien qu'un peu intimidés.

L'histoire s'arrête avec la séparation des parents d'avec leur enfants et la visite de l'école qui va commencer.

J'aurais aimé qu'une journée-type soit décrite et je ne peux "compter" sur le tome 2 qui s'intitule Dispute à la récré. Cela aurait été, à mon sens, plus pertinent. Même si je ne minimise pas les sentiments que les loulous peuvent ressentir en intégrant la "grande école", le réel changement intervient dans l'attitude que les enfants doivent avoir en classe: savoir rester assis et attentif, avoir un cartable, une trousse et des cahiers, ne pas se lever, les quelques rituels qui restant de la maternels (la date notamment)...

La couverture comporte deux rabats. Sur le premier, l'auteure présente la collection en disant que l'enfant a envie de lire de "vraies" histoires, des histoires proches de son univers. J'avoue avoir un peu tiqué... Celles lues auparavant n'étaient pas de "vraies" histoires? J'imagine que la formulation est un peu maladroite et veut surtout dire des histoires de réalité, qui les rapproche de leur quotidien, vécu, sentiments...

En-dessous, la présentation, telle une photo de classe, des élèves et de leur maîtresse, mais où il n'y a "que" 14 élèves... Ce qui malheureusement est loin d'être un exact reflet de la réalité, mais peut-être aurait-il été difficile au jeune lecteur de se rappeler de trop de prénoms et personnages s'il y en avait eu davantage...

Le dernier rabat m'a davantage plu avec quelques mots de vocabulaire et des notions de singulier/pluriel, de phonologie et un "cherche-et-trouve" les mots dans le texte.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Les Indiens. Texte de Magdalena et illustrations de Mélanie ROUBINEAU. Editions Flammarion, collection "Castor Poche benjamin", les docs du CP, tome 2, mars 2015.

Ici, même concept que le livre précédent mais sous la forme d'un documentaire.

Mon fils a étudié les Indiens cette année en CP et va fêter son anniversaire sur le thème des cowboys (et indiens). Ce petit livre tombe donc à pic et nous présente le mode de vie de deux enfants indiens, des papooses et de ce qu'ils aimeraient faire plus grands. Sans grande surprise, ils vont marcher dans les pas de leurs parents: "Comme papa... / Comme maman".

On pourrait dire que ce livre est sexiste, hommes à la chasse, femmes à la maison, popote et enfants, mais, dans le sens où il retranscrit ce qui a été, cela ne me dérange pas. Cela peut amener une discussion sur le rôles des hommes et des femmes avant/maintenant pour que cela ne soit plus.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Les mustangs ont disparu. Texte de Michel PIQUEMAL et illustrations de Peggy NILLE. Editions Hatier Jeunesse, collection "Petits Cheyennes", premières lectures ** "Je lis tout seul", juin 2013.

On reste dans le thème des Indiens mais chez un autre éditeur et pour un niveau de lecture légèrement rehaussé. Le texte est en effet plus dense, le vocabulaire plus compliqué et le livre se découpe en chapitres.

Les trois frères Plume ont la permission de galoper dans la plaine sur des mustangs fraîchement domptés. Ils sont fiers et plantent les filles.

L'un d'eux entraînent les autres vers une grotte mais elle est habitée par une louve qui se met à hurler, effrayant les montures que les trois garçons n'ont pas attachées, trop impatients ou étourdis qu'ils étaient.

Inquiets de ce que le Chef va dire, ils voient arriver les filles qui leur viennent en aide.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

L'année de Jules. Septembre, La surprise des surprises. Texte d'Hubert Ben KEMOUN et illustrations du Colonel Moutarde. Éditions Rageot, collection "Petit roman", première lecture, niveau facile, juin 2014.

La rentrée est passée depuis trois semaines, et il faut à présent élire le délégué de classe.

Les promesses fusent, l'engouement est croissant, et Jules se retrouvent coincés par sa promesse de voter pour son meilleur ami et pour son amoureuse... Comment faire?

Le jour du vote arrive et le résultat est vraiment surprenant!

J'ai beaucoup aimé ce petit roman qui, à mon sens, colle plus à la réalité. La classe compte 26 élèves, on y retrouve des préoccupations et réflexions à hauteur d'enfant: pourquoi voter pour elle plutôt que pour lui? Exemple: parce que sa tante a été en classe avec la cousine du Président de la République. Rien à voir pour nous, mais pour les enfants, cela impressionne et compte!

J'émets cependant un bémol concernant la présentation intérieure du livre.

Au fur et à mesure des tomes, le niveau va crescendo pour suivre l'évolution de l'apprentissage de la lecture de l'enfant.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Il s'appelait comme moi. 1914-1918. Jeanne TABONI MISERAZZI. Editions Millefeuille, avril 2014.

Paul a été avec sa classe voir le monument aux morts de sa ville. Alors qu'il tourne autour tout en regardant distraitement les noms, il aperçoit le sien. Paul Zittu, et deux dates.

C'est alors qu'il prend conscience que ces noms inscrits ont été des hommes qui avaient une famille, qui est peut-être toujours là...

Le professeur en profite pour demander à chacun de ses élèves de se renseigner auprès de leur famille pour voir s'il reste des souvenirs oraux ou matériels de leurs ancêtres. C'est ainsi que débutent les recherches de Paul sur cet homme qui porte le même nom que lui.

Voici un court roman qui m'a beaucoup émue. De par son sujet (la Première Guerre Mondiale), le lieu où cela se passe et le "dénouement". Le livre nous narre en deux tons la vie des deux Paul, l'un à la guerre et l'autre qui remonte le temps, grâce à internet.

A la fin, l'auteure nous dit comment faire pour essayer de retrouver l'un de nos ancêtres qui serait mort pendant ce conflit. (Mais) Parfois aussi, ces secrets restent ... secrets.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

L’anniversaire de la salade. Machi TAWARA Editions Picquier Poche, octobre 2010. (Japon, 1987)

Un titre rigolo et qui donne envie d'en savoir plus.

L'auteure nous décrit sa vie, entre ses 20 et 24 ans, ses amours déçus, son métier de professeure de lycée, ce qu'elle mange, où elle va, ses idoles...

Mais la forme est inédite! Elle écrit en tankas. Forme de poésie nippone la plus ancienne, très codifiée et qui décrit tout en peu de mots, observe mais sans réflexion, où la fin peut être laissée ouverte...

Une lecture intrigante et très intéressante, renforcée par la triple postface, nécessaire lorsqu'on en connait pas les tankas, ce qui était mon cas.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

La ligne de Front. Une aventure rocambolesque de Vincent van Gogh. Manu LARCENET. Editions Poisson Pilote, mai 2004.

Il fallait oser! Oser les anachronismes, "s'attaquer" à cette période et à la renommée de ce peintre. Mais j'ai adoré. Une peinture, une lecture, sans cynisme ni filtre que la réalité des combats. Alors que les chefs politique et militaire, bien protégés veulent savoir pourquoi les soldats rechignent à aller au combat et comment est la guerre, ils convoquent Vincent van Gogh, à la si grande réputation, dans l'espoir qu'il la leur peigne. Il sera accompagné d'un général couard, mais sentencieux

Mais d'une part, il est très critique, et ses toiles ressemblent tant aux autres œuvres sur la guerre... non, ce qu'ils recherchent c'est plutôt l'esprit, la théorie de la guerre, pas ces amas de corps, la boue gluante et ce marron ou plutôt ce jaune pour van Gogh, beaucoup trop dominant...

J'ai adoré et même ri! C'est décalé mais si vrai,,, et toujours d'actualité, et ça, c'est moins drôle!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?
C'est lundi, que lisez-vous? #53

Parvana. Une enfance en Afghanistan. Déborah ELLIS. Le Livre de Poche Jeunesse, février 2008.

Après avoir lu Bacha Posh de Charlotte Erlih, ce livre ne pouvait, hélas, que m'interpeller.

Je reprends cette lecture à zéro.

L'auteure a écrit des suites, que j'ai trouvées à la bibliothèque:

  • Le voyage de Parvana. Déborah ELLIS. Le Livre de Poche Jeunesse, collection "Histoires de vies", avril 2004.

  • Je m'appelle Parvana. 10 après Une enfance en Afghanistan. Déborah ELLIS. Editions Hachette, collection "Témoignages", février 2014.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Verdun 1916. Un tirailleur en enfer. Yves PINGUILLY. Editiosn Nathan, collection "Les Romans de la Mémoire", février 2004.

Je l'avais commencé puis laissé de côté. Il faut que je poursuive ma lecture.

3/ Que vais-je lire ensuite ?
C'est lundi, que lisez-vous? #53

A comme aujourd’hui. David Levithan. Editions Gallimard, collection « Les Grandes Personnes », septembre 2013.

celui-ci attend toujours d'être lu...

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Dernière ligne droite pour le concorus Happy veggie de Lima qui se termine mercredi 10 juin!

J'ai besoin de vous, de vos votes, de vos partages...

En votant (une fois par personne) vous participez à un tirage au sort pour gagner un panier garni Lima. Je vous en fait un petit article ici et j'ai aussi mis les recettes en ligne.

Je vous mets les liens vers les recettes directement sur le site Happy veggie.

C'est lundi, que lisez-vous? #53

Quelques RDV de prévus pour cette semaine :-)

  • Mercredi, je vous emmène pour des vacances certes pas si reposantes mais très intrigantes!

  • Vendredi: Quelques nouvelles!

  • Samedi: un livre entre le récit et le témoignage d'une auteure sur son adolescence.

  • Dimanche: BD ou roman.

D'ailleurs dimanche 14 juin, se tient à Sartrouville, au Parc du Dispensaire, la 14e édition de leur Salon du Livre pour la Jeunesse sur le thème "Traces et Empreintes"...

« Le sujet de notre salon 2015 recouvre tout ce qui a trait aux traces et aux empreintes. C’est un sujet vaste qui peut aller des empreintes d’animaux, aux graffs sur les murs, en passant par les peintures rupestres, les journaux intimes... C’est en discutant avec une amie de l’association Française Buchenwald Dora et Kommandos que l’idée de faire entrer l’Histoire dans notre salon pour la Jeunesse, en cette année de commémoration des 70 ans de la libération des camps, m’est venue , explique Arlette Lebert, l’élue en charge du Salon du livre pour la jeunesse. Il existe de nombreux témoignages de déportés, des récits autobiographiques, des dessins qui permettent de retracer notre passé. Et dans « retracer », il y a le mot « trace »... J’ai donc invité plusieurs témoins ou passeurs de mémoire à venir raconter l’Histoire, celle que l’on ne voudrait plus jamais revivre mais que nous nous devons de transmettre aux générations futures ».

Les bibliothécaires de la ville ainsi que des communes avoisinantes ont réalisé une bibliographie très intéressante sur le sujet: CLIC.

Normalement, je m'y rendrai, mais un pont d'interrogation demeure quand même...

Pour finir, je vous mets les liens mis en ligne la semaine passée et vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 11/06/2015 23:42

ah ! 2 livre de ma bibliothèque !
L’anniversaire de la salade que j'ai commencé à picorer, très drôle
et Le petit pêcheur et le squelette que je n'ai pas encore lu, Mimiko ne veut pas céder et moi j'avais envie de le lire avec elle, je crois que je vais lu piquer et me le lire toute seule :)

Blandine 11/06/2015 23:47

;-)
J'ai beaucoup aimé l'anniversaire de la salade, très attrayant, à tous points de vue ;-)

Pourquoi ne veut-elle pas céder? Le sujet l'effraie peut-être... mais l'album est optimiste!

Nancy 08/06/2015 10:06

Bravo Blandine pour toutes ces belles lectures passées et à venir !
J'espère vous voir à Sartrouville *-*
Belle semaine à vous !

Blandine 08/06/2015 12:22

Merci beaucoup Nancy :-)

Je l'espère également et vous souhaite une belle semaine!

Laurette 08/06/2015 09:57

ah ben là d'accord, ..., tu commence très fort dès de lundi toi dis donc ... encore tout plein de chouettes lectures, ... je vois que la lecture de Bacha Posh ne t'as pas laissée indemne ... il faut absolument que je me le procure ... à la maison, Emma lit l'année de Jules, en suivant le rythme mensuel, c'est son petit rdv, c'est amusant comme concept. Je le préfère à "je suis en CP" d'ailleurs.... quand à moi, c'est lundi, et je suis en train de finir les lettres à plumes et à poils, prix des incos de 2013 d'ailleurs, correspondances animalières à mourir de rire, et sa suite lettres à pattes et à poils...pour une chroniques dans la semaine je pense ... ce qui ne nous dit pas quand nous allons pouvoir caser notre prochaine lecture croisée tout ça, la semaine semble déjà bien chargée ... Bises

Blandine 08/06/2015 12:25

Merci Laurette :-)
Je suis contente d'avoir ton avis sur ces premières lectures et je vois que l'on se rejoint. jusqu'où avez-vous été avec les petits livres "Je suis en CP"?

Oh j'en ai entendu parler de ces Lettres et avec Ambre avons hésité à les prendre, mais avons craqué pour Malenfer (qu'elle a lu, pas moi, encore)

Disons la semaine prochaine? es-tu tentée par une histoire à quatre voix d'Anthony Browne?