Anton et les rabat-joie. Ole KÖNNECKE (Dès 3 ans)

Publié le 17 Juin 2015

Anton et les rabat-joie. Ole KÖNNECKE (Dès 3 ans)

Avec Laurette, nous avons pris goût aux lectures croisées, et j’espère que cela vous plaît aussi ! Car même sans avoir encore choisi les prochains titres, je sais qu’il y en aura de nombreuses autres ;-)

Celui de ce jour nous a fait sourire, et même rire !

Un coup de cœur partagé!

Anton et les rabat-joie. Ole KÖNNECKE (Dès 3 ans)

Anton et les rabat-joie.

Ole KÖNNECKE

Ecole des Loisirs, Collection « Minimax », juin 2014. (Allemagne, 2012)

Dès 3 ans.

Notions abordées : Amitié, jalousie, mort, mots d’enfants, humour.

Avec son petit personnage, Anton, Ole Könnecke, croque délicieusement le monde de l’enfance.

Anton est un petit garçon malicieux et inventif d’environ 5-6 ans que nous avons déjà croisé quand il s’essayait à la magie, ici.

Aujourd’hui, il arrive tout fier avec le goûter au devant de ses amis Greta, Nina et Lukas et leur déclare, solennel :

« Si vous le demandez très gentiment, vous aurez peut-être un peu de jus de pomme et un petit gâteau. »

Sauf que les trois n’ont pas le temps ! Ils tra-vaillent !

Anton est déçu, contrarié, vexé même, d’être ainsi refoulé. Et le comble, c’est que ça les amuse !

TRES BIEN ! PUISQUE C’EST COMME ÇA, JE M’EN VAIS TOUT DE SUITE !
JE M’EN VAIS ET JE NE REVIENDRAI PLUS JAMAIS !!
PARCE QUE JE SERAI MORT !!!

Anton et les rabat-joie. Ole KÖNNECKE (Dès 3 ans)

Tout de suite les grands mots ! Et on y assiste en direct : Anton s’allonge et ne bouge plus, enfin presque ! Ce qui amuse bien Lukas ! Car si Anton est mort, il faut l’enterrer hein ?! Donc il va chercher une pelle.

Pelle que les filles réclament, alors puisque c’est comme ça, lui aussi, il est mort. L’autre mort, Anton, lui, sourit ! Ah le coquin ! Stratégie ou pas, il n'est plus seul!

Puis vient Nina, agacée par Greta, qui les rejoint bientôt.

Très bien. Puisque vous ne me répondez pas, voilà, je suis morte. Bien fait pour vous.

Les quatre sont morts, parfaitement morts, allongés au sol, même sous la pluie qui vient et s’en va, même lorsqu’un chien aboie, même lorsque… enfin non, là, ça suffit !

Anton et les rabat-joie. Ole KÖNNECKE (Dès 3 ans)

Cet album est un clin d’œil à l’enfance, intemporelle, (celle de l’auteur, la nôtre, de nos loulous…) qui, avec son innocence et par le jeu, emploie, use et détourne de grands mots, entendus, pas toujours compris ou qui font peur, pour mieux se les approprier.

Lu à haute voix, on se régale des différentes intonations, tout en observant les expressions du quatuor, tantôt amusé, renfrogné ou parfaitement mort. Les illustrations, minimalistes, vont à l’essentiel, pour notre plus grand régal ! Le titre participe à l'attractivité de l'album. Un mot un peu passé mais très imagé!

Un grand succès auprès de mon trio et plus encore des garçons!

Pour découvrir l'article que Laurette a concocté, c'est par ici!

Anton et les rabat-joie. Ole KÖNNECKE (Dès 3 ans)

Ce titre participe aux Challenges « Petit Bac 2015 » d’Enna, pour ma troisième ligne, catégorie gros mot, et celui de Sophie, « Je Lis Aussi des Albums ».

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

logo challenge albums 2015

69/100 (110)

Repost 0
Commenter cet article

Laurette 18/06/2015 00:20

précision, scène du 2 ... ferait référence à l'acte II d'une pièce de théâtre, souvent celui où se joue l'intrigue, assez souvent le moment critique de l'histoire, la scène dramatique ... tout s'explique !!! Je savais bien que j'aurais du me lancer dans une carrière d'actrice ... ;-)

Laurette 21/06/2015 00:04

Ah tiens cette reconversion là, je n'y avais pas pensé ... je me tâtes ... ;-)

Blandine 18/06/2015 09:26

;-)
En reconversion, pourquoi pas! Et puis le moment s'y prête, non?! (rires jaunes)

Anton est un sacré numéro, mais très attendrissant ;-)
Oh oui, bien vite pour de nouvelles lectures! Des bises!

Laurette 18/06/2015 00:15

et oui, Nancy, les grands mots ... un délice quand la mienne s'y mets, mais toujours empreint du plus grand sérieux, alors bien souvent je tente de dissimuler mon amusement ... quand j'étais gamine, il parait que je faisais la même et que bien souvent, en me voyant, les adultes disaient ... "ça y est, elle nous fait encore la scène du 2" ... d'ailleurs, ça vient d'où cette expression ??? Bref, là je crois Blandine que nos deux chroniques se rejoignent 100% et je n'ai pas de mal à imaginer le fou-rire du trio ... décidément ça m'amuse cet exercice. J'ai beaucoup aimé aussi l'emploi de ce mot de rabat-joie...important de contribuer je trouve au travers d'un album à la ré-introduction de certains mots qui frôlent dangereusement avec l'oublie ... Figure toi, que je n'avais pas prêté attention au petit sourire d'Anton quand Lucas se décide à le rejoindre ... le petit canaillou !!! Je n'avais pas vu les choses sous cet angle stratégique ... hé bien, je l'aime encore plus ce fripon ! Des bises, à très vite pour de nouvelles chroniques croisées.

Nancy 17/06/2015 11:28

Quelle bonne idée les lectures croisées et quel album délicieux et rigolo ...ll me rappelle mes enfants qui employaient tout de suite les grands mots ;-))
Belle journée à vous et au trio !

Blandine 17/06/2015 13:40

;-)
Je crois qu'ils et que nous l'avons tous fait ^^
Belle journée à vous aussi!