Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

Publié le 23 Mai 2015

Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

Le Petit Chaperon vert

Texte de Grégoire SOLOTAREFF et illustrations de Nadja.

Editions Ecole des Loisirs, collection « Mouche », décembre 2011.

44 pages.

Dès 7 ans.

Thèmes abordés : contes et détournements de contes, humour, couleur, loup.
Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

Le Petit Chaperon Rouge, cette petite fille douce, sage et obéissante, vous la connaissez ? Oui, celle qui va seule chez sa mère-grand, malade, qui habite seule ou fond des bois, malgré la présence du Loup. Oui elle, eh bien, oubliez tout ce que vous pensiez savoir à son sujet ! Ce n’est qu’une menteuse !

Nous savions déjà qu’elle n’était pas aussi innocente que son apparence le laissait supposer, souvenez-vous, on le découvrait ici !

Mais en plus d’être une menteuse, c’est une vantarde ! La petite fille, douce et obéissante, c’est le Petit Chaperon Vert. Et courageuse en prime ! Enfin ça, c'est l'avis du Petit Chaperon Vert...

Sa grand-mère est très malade et sa maman lui demande d’aller lui porter des médicaments et de bonnes choses à manger, mais ni ta sœur [au Petit Chaperon jaune] ni ton père ne sont là. Est-ce que tu as le courage d’y aller, malgré le loup qui rôde, affamé, dans la forêt ?

La petite s’en va donc et rencontre dans la forêt… bah oui, le Petit Chaperon Rouge ! Egalement dotée d’un panier rempli de médicaments et nourriture et qui cueille fleurs et champignons. Sans un mot, le Petit Chaperon Vert passe son chemin et est bousculée par le Loup qui court…

Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

Indemne, elle continue son chemin et arrive chez sa mamie, qui est au fond de son lit, enrhubée puis rentre bien vite chez elle. A nouveau, elle croise la présomptueuse Petit Chaperon Rouge qui rigole de sa conversation avec le Loup.

Moi aussi moi aussi.

Il m’a même demandé

Ce-que-je-faisais

Dans les bois

Et-où-j’allais

Avec mon panier

Nananananère !

Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

La Petit Chaperon Vert essaie bien de la mettre en garde puis rentre chez elle et se confie à sa mère, qui lui demande gentiment d’y retourner. Ne sais-tu pas que le Loup mange tout ce qui est rouge ? La viande rouge, les fruits rouges, mais surtout les petites filles habillées en rouge ?

Décidément très obéissante, elle y retourne alors que la nuit tombe et rencontre son ennemie, toute fanfaronnante !

Tsss quelle crâneuse !

Non, vraiment, elle ne l’aime pas du tout ! Elle, elle sait bien qu’il ne faut pas mentir ! Mais ce n’est pas juste, car nous, nous savons bien ce qu’il en est !

Et nous aussi, on rigole, on se moque aussi un peu des déboires de ce Petit Chaperon Vert… à la mine, du coup, toujours renfrognée…

Ce petit roman reprend les codes du conte pour nous offrir un savoureux détournement, à la fois rigolo et acerbe, truculent de jeux de mots et clins d’œil, respecté par rapport à l’histoire originelle, ou en miroir. On retrouve, quoiqu’un peu modifiée, la phrase emblématique du conte, et chaque personnage est doublé.

Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

Il appuie là où le conte de Charles Perrault laissait quelques interrogations, notamment sur la responsabilité maternelle. Là, elle ne fait aucun doute : la mère envoie sa fille, avec pour seule défense la couleur de son habit, au cœur de la forêt où se trouve le Loup affamé ! Il croque l’univers pas si tendre des enfants : leurs émotions, leurs amitiés ou leurs rivalités.

Pour découvrir l’avis de Laurette, c’est par ici !

Le Petit Chaperon vert. Grégoire SOLOTAREFF et Nadja. (Dès 7 ans)

Livre lu dans le cadre du Challenge "Petit Bac 2015" d’Enna, pour ma quatrième ligne, catégorie Couleur.

Belles lectures et découvertes.

Blandine.

Repost 0
Commenter cet article