23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Publié le 23 Avril 2015

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’auteur, créée par l’UNESCO il y a 20 ans. C’est une Journée fantastique pour tout amoureux de la littérature, de l’objet-livre, des émotions qu’il transmet à son lectorat, quelque soit son âge ou son genre littéraire.

Quel plaisir de sentir le papier sous ses doigts, son odeur, de tourner les pages, , de retrouver nos livres d'en face, de les redécouvrir, de ressentir les émotions autrefois ressenties, ou d'autres, nouvelles...

Aujourd'hui, le livre se diversifie de par son support... Papier, toujours, mais aussi liseuses, tablettes, smartphones et audio...

Plutôt que des les opposer, encourageons-les! Même si cela autorise quelques dessins humoristiques ;-)

http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article1474

http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article1474

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…
https://carnetsdepierre.wordpress.com/

https://carnetsdepierre.wordpress.com/

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Cette journée sert aussi à célébrer les auteurs, et leur droit à vivre de leur production. On l’ignore peut-être, mais cela n’est vraiment pas toujours évident…

Un peu partout dans le monde des évènements sont donc organisés ce jour: lectures publiques, expositions, séances de dédicaces... Liste disponible ici [CLIC]

Une autre action de cette Journée vise à promouvoir l’accès à la lecture et à l’éducation. Absolument nécessaire à l’indépendance et l’autonomie de chacun, mais aussi dans l’échange avec les autres, et peut-être plus encore dans notre ère du 2.0. Le livre, la lecture servent à développer ses idées, se forger des opinions et un sens critique, luttent contre l’embrigadement et la paupérisation. Malheureusement, encore 123 millions de jeunes sont analphabètes, dont deux tiers de jeunes filles.

Le livre est important, le livre est nécessaire, le livre transmet et se transmet. Le livre aide et sauve même. Le livre est dangereux pour les mots, les idées qu’il peut véhiculer. Le livre est un cadeau. Le livre a un pouvoir, le livre est un POUVOIR !

Je vous ai déjà parlé de tout ceci dans l’article sur Ce livre-là de Malika DORAY.

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Après le film documentaire Sur le chemin de l'école réalisé par Pascal Plisson, regardez les documentaires diffués sur France 5 à partir du dimanche 26 avril, 14h35: Sur les chemins de l'école. Et ce durant trois semaines.

Neufs enfants assoiffés de connaissance sont prêts à braver tous les obstacles pour avoir la chance de rejoindre les bancs d'une école. Devi, Kritika, Olivier, Erbol, Francklyn, Olivier, Ani, Youssef et Cho vivent à des milliers de kilomètes les uns des autres, mais partagent le même espoir d'un avenir meilleur grâce à l'éducation.

A cheval, à dos d'âne, à vélo, sur l'eau ou à pied, sous la canicule ou dans un froid glacial, leurs périples à travers le monde, filmés à hauteur d'enfant, nous font découvrir des lieux où accéder au savoir reste encore une aventure !

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Bien sûr (et malheureusement ajouterai-je), d’autres vont suivre, et notamment Le livre de maman d' Ingrid CHABBERT et illustrations de Cécile BONDON. Editions Des ronds dans l’O, mai 2013. Il a été publié en partenariat avec Amnesty International : "Un album sensible qui, au delà des liens et de la transmission, expose le rôle clé de l'accès à l'éducation. Un droit dont sont privées encore trop de personnes et pour lequel Amnesty International est amené à se mobiliser."

Je vous ai déjà parlé de l’importance que revêt le livre pour moi, dans ma vie quotidienne, depuis « toujours », de cet amour que j’ai transmis (je l’espère) à mes enfants et à vous, par l’intermédiaire de ce blog.

Mais aujourd’hui, c’est d’un sujet plus secret, plus tabou, difficile dont j’aimerai vous parler, coup au cœur, coup de sang:

la mort d’un livre.

Non parce qu’il est dérangeant, de par les mots ou idées qu’il véhicule, mais parce qu’il ne se vend pas, pas assez ou plus, parce qu’il est passé de mode et qu’il ne rentre plus dans les cases comptables…

Même si on aime la littérature et que l'on pense faire de l'art avec des livres, l édition reste un business.

G. R. R. Martin dans le Hors-Série de LIRE sur "Le trône de Fer".

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Je ne sais pas vous mais pour moi, l'idée de jeter un livre m'est difficile...

Cela m'est arrivé, bien sûr ai-je envie de dire, mais toujours le cœur gros... Oui, même avec Le grand Meaulnes d'Alain-Fournier, et que je n'aime pas... Mais les pages se détachaient, s'abîmaient, et je l'avais même racheté pour le relire et peut-être changé mon opinion... Si je ne l'ai pas autant détesté, je me suis tant ennuyée...

Non, vraiment, l'idée de jeter un livre m'est difficile, alors quand il s'agit de plusieurs, des dizaines, des centaines peut-être, j'en reste coite, le cœur serré... Ce sont peut-être des livres ou auteurs que je n'ai jamais lu, l'effet est le même...

Si la naissance d'un livre est souvent annoncée, fêtée, attendue, sa mort est tue, à peine chuchotée, murmurée... Une deuxième mort...

Et j'imagine le cœur serré, le ventre noué, les larmes retenues des auteurs (et illustrateurs) à qui l'on annonce cette terrible nouvelle et la manière dont elle leur parvient...

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Il y a une semaine, j'apprenais et vous annonçais la destruction prochaine du livre de Thomas Gornet, L'amour me fuit, édité chez l'Ecole des Loisirs.

Après avoir lu l'émouvant hommage de son auteur sur son blog et découvert ses thématiques, je l'ai donc acheté et présenté, pour, je l'espère, vous donner envie de l'acquérir et le lire aussi, donner envie et ainsi diminuer le stock à détruire..

Utopie quand tu nous tiens...
23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Et aujourd'hui, j'apprends que c'est un album qui va subir le même sort...

Alors oui, j'imagine bien qu'il y en a partout, des connus, moins connus, qui s'en vont pour changer de couverture, se refaire une beauté, un coup de jeune ou pour disparaître tout simplement, car pas assez bien commercialement parlant... La logique comptable toujours...Écœurant...

J'imagine, j'espère, j'aimerais que ces livres continuent à vivre, non pas/plus en tant que tels, mais sur les rayonnages de nos bibliothèques, dans nos écrits en référence, dans nos échanges, dans nos mémoires...

Les livres ont des deuxièmes vies (et peut-être davantage) lorsqu'ils sont revendus en occasions dans les magasins ou sites spécialisés, et lors des brocantes. Brocantes dans lesquelles je me désespère toujours de l'état dans lequel ils sont vendus, mis à mal dans des cartons déchirés, renversées, rarement mis à l'honneur, mais dans lesquels j'ai (re)trouvé des trésors...

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Pour éviter cet envoi au pilon, cette mise à mort, l'association 1000 albums récupère, collecte les albums en fin de vie pour les redistribuer...

Collecter des livres avant pilonnage, acheter des lots d’albums en soldes, et les faire parvenir, à travers des ONG confirmées, à des enfants qui en sont privés – dans des écoles, des hôpitaux, des orphelinats, partout où cela ne fera pas d’ombre aux éditeurs locaux, qui auront leur place dans le projet.

Nous voulons attraper dans nos filets des albums promis à la destruction, et relâcher plus loin ces papillons multicolores, juste pour que des enfants goûtent la joie d’ouvrir le cœur battant un livre. Si vous êtes tentés par cette aventure naissante, si vous avez envie d’y apporter votre soutien, n’hésitez pas à les contacter !

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…

Cet article participe au RDV éphémère de Sophie, du blog Les Bavardages de Sophie.

Je vais conclure avec celle de Thomas Gornet pour son livre, un lien et ces quelques images d'évasion livresque...

Blandine.

Ne pleure pas, mon cher livre.
Tu es dans ma tête pour toujours.

Je t'embrasse.
Thomas

PS : froisse tes pages avant de partir, ça t'endormira et tu ne sentiras rien.

http://thomasgornet.blogspot.fr/2015/04/petit-poulet.html

http://lalitoutsimplement.com/category/etats-dame/page/83/

http://lalitoutsimplement.com/category/etats-dame/page/83/

23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…
23 avril – Journée Mondiale du Livre et du droit d’auteur OU l’envers du décor…
http://www.poeticapublishing.com/apps/photos/photo?photoid=111781201

http://www.poeticapublishing.com/apps/photos/photo?photoid=111781201

Rédigé par Blandine

Publié dans #Autres, #RDV éphémères

Repost 0
Commenter cet article

Nancy 24/04/2015 07:52

Merci Blandine pour cet article si émouvant...Oui, un livre est "presque" comme une personne, ce sont nos "bébés de papier", ils sont des compagnons, des modèles, des amis.
Merci pour votre empathie et votre sensibilité qui vous permettent de vous mettre à la place des autres pour les comprendre.
A très bientôt !

Blandine 24/04/2015 10:59

Merci!

Je vous retourne le compliment et à tous les auteurs qui savent mettre en mots les/nos/vos sentiments!

Belle journée à vous!