New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Publié le 28 Février 2015

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Voici deux magnifiques albums, tant dans leur histoire que dans leurs illustrations, et qui nous emmènent à New-York !

New-York, ville cosmopolite et bigarrée, vibrante et bruyante, bouillonnante de cultures, symbole des libertés et des possibles… New-York attire, accueille, permet, favorise… On s’y bouscule, on s’y rencontre, on s’y retrouve…

Et pourtant… Pourtant, parfois, souvent, dans cette foule, on se perd, on est séparé, on est esseulé, …

Mais quand deux solitudes finissent par se croiser, se heurter puis s’assembler, la vie reprend toutes ses couleurs et sonorités !

Finalement, au bout de quelques MOIS d’expérience, j’ai compris que [New York] est un désert sublime –une solitude surmontée de dômes et de flèches, où l’étranger est SEUL au milieu de millions d’êtres qui appartiennent à la même espèce.

Citation de Mark Twain (5 juin 1867) placée en exergue d’Herman et Rosie.

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Herman et Rosie pour la vie.

Gus GORDON.

Editions Gallimard jeunesse, avril 2013. (Australie, 2012)

Dès 5 ans.

Notions abordées : New-York, sentiments, amitié, solitude, passions, voyage.

Dans une très grande ville animée vivent deux êtres, seuls dans leur petit appartement. Herman Schubert le crocodile et Rosie Bloom la biche. Ils habitent quasiment à côté, ont plein de points communs ou complémentaires, leurs routes se croisent souvent. Et pourtant, ils ne se connaissent pas.

Il aimait les plantes en pot, jouer du hautbois, les yaourts à la mûre, l’odeur des hot dogs en hiver et regarder des films sur les océans.

(…)

Elle aimait les crêpes, écouter de vieux disques de jazz, les courants d’air dans le métro l’été, les caramels qui collent aux dents, chanter sur l’escalier de secours… et regarder des films sur les océans.

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Alors qu’Herman aime son travail grâce auquel il peut parler avec toutes sortes de gens, Rosie attend patiemment la fin du sien pour exercer sa passion : le chant ! Elle prend des cours et se produit tous les jeudis dans le club de jazz du centre-ville.

C’est ainsi qu’Herman va entendre la voix de Rosie, et que bouleversé, il ira jouer de son hautbois sur les toits, transportant sa musique jusqu’à Rosie.

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Chacun va entendre la musique de l’autre et s’en imprégner. Cela les rendait heureux jusqu’à ce que la mesure cesse de battre.

La musique s’est tue, remplacée par la morosité et la grisaille. La ville n’est plus qu’un amas de bruits, discordants, tintamarre infernal dans lequel deux âmes en peine tentent de se consoler par le bleu de l’océan.

Puis un beau jour, chacun sort de sa torpeur, et après une errance solitaire dans le même endroit, une douce musique résonne enfin, et encore, sur la ville…

Quel bel album que celui-ci !

Beaucoup d’espoir, de chaleur, d’amitié, de passions, de clins d'œil dans ces pages !

Les illustrations, plurielles, qui combinent diverses techniques sont tout à fait fascinantes et transcrivent bien l’atmosphère hétéroclite, mais harmonieuse, de New-York ! Les traits de crayon côtoient les coups de pinceaux. Traits précis, vintages ou brouillons, entourent, soulignent, plusieurs collages ou superpositions de feuilles juxtaposées, papiers journaux, photographies ou objets découpés ça et là.

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Les différentes représentations de la ville qui parcourent l’album sont vraiment très réussies : plans des rues qui ouvrent et ferment le livre, la carte de la ville avec ses monuments et endroits phares (Times Square, Broadway, Liberty Island…) qui nous font penser à un jeu de piste avec ses quelques annotations.

La couverture, qui représente un disque vinyle et sa pochette, est délicieusement rétro et me plonge dans mon enfance, que ne contredit pas la dédicace « Pour papa et maman » (car ça pourrait l’être !).

Peut-être les noms des personnages de Gus Gordon font-ils écho, bien qu’un peu modifiés, à d’autres, plus connus?

  • Herman Schubert pour le compositeur autrichien du XIXe siècle, Franz Schubert.
  • Rosie Bloom pour Jane Ira Bloom, jazziste, saxophoniste soprano? Présentation ici.
New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Emma à New-York

Texte et illustrations de Claire FROSSARD. Photographies d’Etienne FROSSARD.

Éditions Belin Jeunesse, janvier 2013. (USA, 2010, sous le titre : Emma’s Journey.)

Dès 5 ans.

Notions abordées : New-York, amitié, famille, voyage, entraide, transmissions, indépendance.

Voici un autre album qui nous fait découvrir New-York par les yeux d’un oiseau, Emma, petite moinelle délicate et gourmande qui aime l’aventure et la découverte.

Elle se retrouve seule et triste lorsque son ami Duckyduck s’en va faire sa première migration. Sa maman l’envoie alors voir son oncle Bob, qui fait des recherches généalogiques et a retrouvé une cousine à Paris, Amélie Moineau !

Dès lors, Emma ne rêve que d’une chose, partir à Paris ! Décision prise, baluchon sur l’aile et recommandations lui font découvrir la ville avant de se rendre chez Old Joe, un rat qui vit sous le pont de Brooklyn.

Comme la ville est différente lorsqu’on quitte le nid de Central Park ! Vue des airs ou vue de sa hauteur, mille détails s’offrent à elle, quelques dangers, quelques curiosités aussi !

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

La rencontre avec Old Joe est double.

Emma comprend bien vite qu’elle aide Old Joe autant que lui, l’aide. De rénovation en discussions puis en préparations, le grand jour approche !

-[Le bateau] est là depuis des années… Malgré ma casquette de marin, je n’ai jamais été bien loin. Mais si tu es d’accord pour naviguer avec un vieux rat comme moi, je suis prêt à traverser l’Atlantique !

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Elle va retrouver sa famille parisienne et lui, réaliser son rêve !

L’aventure est là, à coup de rames, sur les flots jusqu’à ce qu’enfin, Paris et ses promesses s’offrent à eux !

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)
New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Ici aussi, l’album est magnifique, tant dans l’histoire que dans les illustrations, plurielles.

L’histoire d’Emma, qui va à la recherche de sa famille, m’a beaucoup émue. La perception de son monde s’agrandit, d’abord par le départ de son ami, puis par la connaissance de l’histoire de sa famille, qui n’habite pas forcément à proximité, dont les origines viennent d’au-delà des mers.

Alors que dans Herman et Rosie, c’était les photographies qui s’inséraient dans le dessin, la démarche est ici inversée. Les photographies d’Etienne Frossard sont superbes et rehaussées par les dessins de sa nièce.

Emma découvre et nous fait découvrir sa ville, New-York !

Ses bâtiments gigantesques, ses monuments ou éléments de mobilier urbain, sa géographie. On y trouve ses symboles et ses ambiances, la cohabitation de l’animal avec l’humain. Il y a des clins d’œil (Art Déco) et aussi des clichés, sur la nourriture notamment, tant américaine que française.

Plus d’infos sur l’album ici.

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Ces deux albums, Herman et Rosie et Emma à New-York font partie de la sélection CE1 pour le Prix des Incorruptibles 2014-2015.

Depuis 26 ans, les Incorruptibles décernent un prix, par le biais des élèves à l’école/collège, à un album ou livre.

Six livres sont mis en compétition selon un ou deux niveaux de classe. A tour de rôle, les élèves lisent et ramènent chez eux pour le lire en famille, ou simplement plus calmement.

Parfois les parents sont même invités à voter pour leur livre préféré, comme ce fut le cas pour nous lorsque ma fille était en CP (2010-2011).

« Le prix littéraire des Incorruptibles a été conçu comme un jeu, un défi à relever. Son objectif est de changer le regard des jeunes lecteurs sur le livre, afin qu’ils le perçoivent comme un véritable objet de plaisir et de découverte. L’association a reçu en 2013 l'agrément de l'Éducation Nationale, en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public. »

New-York, ville de tous les possibles ! (2 albums dès 5 ans)

Les histoires et conceptions de ces deux albums sont relativement similaires. Des destins qui se trouvent, s’entraident et s’accomplissent ensembles. Des illustrations qui mêlent plusieurs techniques, en miroir.

Deux albums qui se complètent et qui sont de véritables coups de cœur.

Intérieur de couverture d'Herman et Rosie pour la vie - Gus Girdon.

Intérieur de couverture d'Herman et Rosie pour la vie - Gus Girdon.

Intérieur de couverture d'Emma à New-York - Claire et Etienne Frossart.

Intérieur de couverture d'Emma à New-York - Claire et Etienne Frossart.

Deux autres albums, coups de cœur aussi, tous deux pour le Prix des Incorruptibles 2014-2015, mais dans la catégorie CM2/6e, se font également étrangement écho.

Il s’agit de La robe rouge de Nonna de Michel Piquemal (illustré par Justine Brax) et Le fil de soie de Cécile Roumiguière (illustré par Delphine Jacquot), que j’ai chroniqués ici.

L’année dernière, je vous présentais un petit roman, également sélectionné pour le Prix des Incorruptibles (CE2/CM1) et qui mettait en scène New-York, la ville de tous les possibles !

Suzanne prend de la hauteur. Fred L. éditions Talents Hauts, collection « Les Pas Pareils », octobre 2013.

Les avez-vous lus, aimés ?

Belles lectures et découvertes!

Blandine.

Ces deux albums participent au Challenge « Je Lis Aussi des Albums 2015 » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2015

12 et 13/100 (110)

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Virginie 28/02/2015 22:37

Tu me donnes vraiment envie de lire Emma à New-York.
J'aime aussi beaucoup Little Man de Guilloppé sur New-York.

Blandine 28/02/2015 23:33

;-)
j'ai beaucoup entendu parler de cet album qui me tente bien aussi ;-)