Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Publié le 31 Janvier 2015

Djinn

Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Editions Dargaud.

Série commencée en 2001.

Je ne sais plus où ni quand j’ai vu cette BD, mais son nom m’avait intriguée.

Dans ses pages, je m’étais imaginée croiser ces créatures surnaturelles que sont les djinns. Issus des croyances populaires du Maghreb ou du Moyen-Orient, les djinns sont des petits génies, malins et malicieux, qui peuvent parfois se montrer méchants voire cruels. Bien qu’invisibles le plus souvent, ils peuvent prendre différentes formes, aussi bien végétale, animale qu’humaine.

Je m’imaginais parcourir des déserts ou arpenter Bagdad et ses environs, à une époque plutôt lointaine…

Un peu comme dans ceux du Champ au génies (livre-cd et pièce de théâtre enfant, présentés ici) ou croisés dans Azur et Asmar de Michel Ocelot.

http://catedu.es/arablogs/blog.php?id_blog=758&id_articulo=74645 -- http://www.weblettres.net/blogs/article.php?w=Elevescreateur&e_id=28382http://catedu.es/arablogs/blog.php?id_blog=758&id_articulo=74645 -- http://www.weblettres.net/blogs/article.php?w=Elevescreateur&e_id=28382

http://catedu.es/arablogs/blog.php?id_blog=758&id_articulo=74645 -- http://www.weblettres.net/blogs/article.php?w=Elevescreateur&e_id=28382

Timbre-poste hongrois représentant un djinn, inspiré par Les Mille et Une Nuits.
Timbre-poste hongrois représentant un djinn, inspiré par Les Mille et Une Nuits.

Rien de tout cela ! Ou presque !

Cette bande-dessinée est très intrigante.

Elle nous emmène en Turquie, juste avant l’embrasement de la Première Guerre Mondiale. Ses thèmes m’attirent beaucoup, l’histoire, les traditions, la quête d’identité, la connaissance familiale, …

Bien que fiction, elle s’inspire ou évoque des faits et personnalités réelles de la Turquie d’alors, Enver Pacha, officier militaire et ministre de la guerre de l’Empire Ottoman durant la Grande Guerre.

Evocation d’une société pas tout à fait passée, pas tout à fait d’aujourd’hui, séductrice, sexuelle et dangereuse, où les limites du temps et des relations sont volontairement floutées et oscillent toujours autour du harem du sultan.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Tome 1

La favorite.

2001.

Tout part du corps, tout ramène au corps. Corps exposés dans les harems, corps déchirés sur les champs de bataille. Corps convoités, corps abandonnés.

Incipit, page 2

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Si l’esprit du djinn est bien présent, la BD nous emmène en Turquie, celle d’aujourd’hui et celle de 1912.

Année où l’Empire ottoman, déjà sur le déclin, vient de faire alliance avec l’Allemagne et aux côtés de qui elle combattra durant la Première Guerre Mondiale, jusqu’à sa perte…

Nous parlerons donc de la fin d’une ère, d’un esprit, celui de derniers sultans.
Et d’une mythologie attachée à leurs noms, celle des harems.
Lieu de séduction, lieu raffiné, cruel où le pouvoir glisse sur les peaux à défaut de s’accrocher à une volonté.

Incipit, page 2

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

La narration fait des sauts dans le temps entre ces deux époques, entre deux femmes, entre deux modes de narration, historique et fantastique.

Je suis à la recherche d’un djinn… d’une ombre… celle de ma grand-mère. (Page 3)

Une jeune anglaise, Kim Nelson, cherche des informations sur Jade, sa grand-mère, favorite du sultan Murati. Distinguée parmi toutes les femmes du harem, elle est chargée par ce dernier de séduire le diplomate Lord Nelson, venu à Istanbul discuter du choix diplomatique du sultan : son alliance avec l’Allemagne, qu’une généreuse cassette accompagne.

Alors que Jade œuvre dans l’ombre, Kim poursuit ses investigations. Mais ses recherches en intéressent certains, lui font faire certaines rencontres, et l’embarquent dans des situations tout aussi improbables que dangereuses.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Tome 2.

Les 30 clochettes.

2002.

Dans ce second tome, Kim Nelson, sur les traces de sa grand-mère Jade, croit approcher de son but, mais alors qu’elle semble y parvenir, de nouveaux obstacles se dressent.

Ils prennent la forme d’épreuves, que le temps n’a pas altérées, mêlant les deux temporalités. Ces sociétés secrètes de femmes sont inchangées, dures, tentatrices…

L’initiation est immuable, celle qui dompte la femme, son corps et son esprit, et la fait pénétrer au cœur du harem…

-Un Allemand ?
-Un homme. Un vrai. Profites-en…
Cela te changera du gynécée…
-Mais je ne peux pas… Ce… Cet homme est un ennemi de mon pays. Il hait ma patrie…
-Ta patrie, c’est le harem. Et mes désirs sont ta volonté. Compris ?

Page 41

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

On ne sait plus trop quand nous sommes, ni avec qui.

Kim Nelson, Lady Nelson (la femme de l’ambassadeur anglais), amourachée de Jade ? Toutes deux recherchent et sont recherchées, toutes deux apprennent et doivent s’abandonner…

Pourtant, les hommes sont ainsi faits… il existe toujours des surprises…

Le grand jeu de la politique poursuit son œuvre et la marche à la guerre se fait plus pressante…

Cette guerre qui se prépare, ce sont d’abord des mots.
Avant de devenir des corps qui tombent.

Incipit.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Tome 3.

Le tatouage.

2003.

Dans ce tome, le temps est moins rapide et les sentiments sont davantage saisis, car ce sont eux qui changeront et influeront sur l’histoire.

Le harem est à la fois lieu de guerres, arme et convoitise.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Mais le monde est instable et tous sont les jouets de quelqu’un d’autre surtout lorsqu’un trésor est en jeu. Les réponses amènent d’autres questions, tandis que des voiles tombent, des mystères se créent.

Kim en sait davantage sur son aïeule et devient de plus en plus Jade, alors que celle dernière s’échappe de plus en plus de ce qui faisait son monde.

Parvenue en Angleterre avec les Nelson, ils forment un couple à trois.

Et leur ancien monde s’écroule.

Et Kim qui court…

Le temps s’accéléra. Le Sultan fut renversé par Enver Pacha qui prit la tête dans Jeunes Turcs.
Les femmes du harem furent chassées ou renvoyées à leurs familles.
Un monde s’écroulait. La poudre allait remplacer les parfums…

Page 44.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Tome 4.

Le trésor.

2004.

Oui Kim court, mais pas en vain… Du moins le pense-telle !

Elle se rapproche de son but : en savoir plus sur sa famille, sur cette femme mystérieuse et envoûtante qui était a grand-mère et qui bien souvent se confond avec elle.

Comme elle, elle est devenue une djinn. Un être, non dénué de sentiments, mais auquel il vaut mieux de ne pas s’accrocher, pour s’éviter de souffrir.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Le trésor, cette énorme somme d’argent que le sultan calife Abdülhamid II (Murati dans la BD) a mis en sureté à destination de ses alliés les Allemands à la veille de la Première Guerre mondiale.

Ces avoirs se montent à 122 000 livres turques, plus de 16 000 actions de la Société de Chemin de Fer d’Anatolie et 3000 de la Société du Port de Salonique.
Cette véritable fortune sera remise aux mains des officiers de l’armée turque en présence du consul général d’Allemagne. C’est de ce fait précis qu’est née l’idée du trésor de guerre détenu par le sultan, trésor convoité par deux nations… et deux femmes !

Préface.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

La guerre est passée et a détruit, disloqué, décapité l’Empire ottoman.

Mais le trésor dort toujours.

On suit parallèlement dans les mêmes chemins du désert Jade et Kim. Mêmes tempêtes, mêmes épreuves, illusions et désillusions. L’une réussit, l’autre échoue…

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Ce tome est plus aventureux, dangereux, que les précédents, moins axé sur les corps, et leur pouvoir. Le harem, les femmes, ne sont plus.

Sous les traits de ces deux femmes, dans leurs veines, la même volonté et le même sang.

Si cette quête a permis de mieux appréhender son aïeule, des zones d’ombre demeurent et Kim quitte la Turquie sans avoir toutes les réponses.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Tome 5.

Africa.

2005.

Dans ce tome, Kim est absente.

Pas de double époque, pas de confusion des temps ni des lieux. Nous sommes en Afrique.

Après la Première Guerre Mondiale, les terres africaines sont redistribuées et les Blancs s’en vont visiter les "sauvages".

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

C’est ainsi que Lord Nelson, sa femme et Jade, ce curieux trio, débarque sur ce mystérieux continent où règnent des sociétés secrètes, sociétés d’initiation à tête de léopard ou peau de serpent. Des sociétés qui refusent l’image de l’homme blanc. (préface)

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Hormis ces personnages, de chair et de sang, un autre être a fait le voyage de Turquie à l’Afrique, la déesse des fièvres et des anéantis, Anaktu qui a faim.

Une réincarnation de la déesse faite non sans violence et sang, décrite par Charles Augery, commandant du Comptoir de Manokko.

L’influence du djinn en Jade se perpétue en Afrique.

Je n’ai pas continué ma lecture de cette BD, qui se compose en fait de trois cycles.

le cycle Ottoman : les tomes 1 à 4.

le cycle Africa s’étale des tomes 5 à 9.

le cycle India commence au tome 10.

Le 12e tome est sorti en décembre 2014.

Les dessins sont vraiment splendides, et il est intéressant de voir les faits historiques sous cet angle de l’intimité, de l’histoire familiale dans la Grande Histoire, des jeux de pouvoir…

Pour autant, je n’ai pas totalement accroché.

Djinn (BD, jusqu'au tome 5) - Script de Jean DUFAUX et dessins d’Ana MIRALLES.

Sans que cela soit un fait voulu au départ, cette lecture s’est faite dans le cadre du Challenge « Une année en 14 » de Stephie, sur la Première Guerre Mondiale.

Connaissez-vous cette BD? L'avez-vous appréciée?

Blandine.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article