Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Publié le 13 Novembre 2014

Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Dix ans !

Ma fille a déjà dix ans, le temps passe et file.

Dix ans, un cap, un passage, une première dizaine, une claque…

Pour son cadeau, elle a voulu aller au théâtre. C’est déjà son activité extrascolaire et c’est un plaisir que de pouvoir l’y emmener !

Déjà, l’année dernière, pour ses neuf ans, nous l’avions emmenée voir Thé à la menthe ou t’es citron ?

Pièce que nous avions vu l’an dernier avec son père, et où nous avions ri à en avoir mal au ventre ! J’avais eu vent de cette pièce lors de la venue de Patrick Haudecoeur en octobre 2012 sur le plateau de Laurent Ruquier, On n’est pas couché.

Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Thé à la menthe ou t’es citron? est un vaudeville populaire en deux temps où nous, spectateurs, interprétons un rôle double, à la fois spectateurs et acteurs, complices !

Le rideau se lève, nous voyons un couple à qui un maître de maison apporte à boire après s’être enquis de leurs désirs : thé à la menthe ou thé citron ? Et là, cela dérape ! Un verre d’eau malencontreusement renversé et nous comprenons que nous assistons aux répétitions, rocambolesques, des comédiens pour la grande première qui doit bientôt avoir lieu !

Tous, mais aussi la costumière, le machino et le décor, sont loin d’être prêts. Les lumières déconnent et le son n’est pas synchro. Mais voilà, certains oublient leur texte, bafouillent, sont maladroits ou seulement impatients. Ils se narguent, prennent « un genre », et il serait bon que la metteur en scène fasse un peu plus preuve se sévérité pour maîtriser les égos, rivalités ou ambitions de chacun ! Au lieu des les guider, son leitmotiv est « Nous verrons cela plus tard ! »

Le « plus tard » arrive et c’est la grande première ! Et elle nous réserve bien des surprises !

Urbain Cancelier - Marie Lenoir - Bernard Fructus.
Urbain Cancelier - Marie Lenoir - Bernard Fructus.

Le vocabulaire est simple d’accès, rigolo, sans sous-entendus tendancieux ou déplacé. Quelques jeux de mots, expressions jalonnent le texte. Un enfant (dès 8 ans) peut donc tout à fait aller la voir.

Les comédiens sont vraiment drôles !

Et le rôle du « simple d’esprit », interprété par Bernard Fructus est tout simplement génial ! On se régale, hilare, de ses mimiques, hésitations, maladresses…

Urbain Cancelier nous émeut presque avec ses blagues vaseuses.

Thé à la menthe ou t’es citron ? a été récompensé par un Molière en 2011, pour la meilleure pièce comique.

Pour son anniversaire cette année, le choix n’a pas été long ni difficile, et c’est encore chez Laurent Ruquier, On n’est pas couché, que j’ai trouvé l’inspiration !

Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Le 14 octobre 2014, il invitait Patrick Haudecoeur, l’interprète de François Pignon, et José Paul, Pierre Brochant.

Le Dîner de cons, immortalisé à l’écran par le duo Thierry Lhermitte/Jacques Villeret, sorti en 1998, et récompensé par plusieurs Oscars est bien à l’origine une pièce de théâtre écrite en 1993 par Francis Veber.

Pierre Brochant est un éditeur parisien, assez imbu de lui-même, qui participe tous les mardis soirs avec quelques amis, à un dîner de cons. Le principe est très simple. L’un d’eux amène un invité considéré comme con et tous se payent sa tête toute la soirée. Avec le temps, les « candidats » sont de plus en plus difficiles à trouver.

Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Mais François Pignon semble décrocher la palme ! Rencontré par un ami dans un train et chaleureusement recommandé, il passe son temps à monter ou parler de ses maquettes, reproductions de monuments.

Mais ce mardi soir-là, Pierre Brochant s’est fait un tour de rein. Il souhaite reporter le dîner mais Mr Pignon arrive entretemps et tous deux engagent la conversation. Sa femme, excédée par ce « loisir » tourne les talons. Mais de maladresses en quiproquos, la situation s’envenime, tourne au ridicule, semble sauvée, rechute…

Le texte est légèrement plus osé, quelques sous-entendus mais il reste très accessible ! D’ailleurs, plusieurs enfants se trouvaient dans la salle. On se régale des réparties cultissimes telles celles avec « Marlène Sassoeur » ou « Juste » !

Le duo Patrick Haudecoeur /José Paul fonctionne à merveille et ne souffre d’aucune ombre.

Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Patrick Haudecoeur joue le con parfait ou le parfait con ! Les expressions, les bafouillements et attitudes du comédien sont truculents !

J’ai beaucoup aimé le décor et ses jeux de panneaux.

Nous avons acheté le programme pour que notre filel garde une trace concrète, en plus qu’affective, de son cadeau et j’ai (re)découvert que Patrick Haudecoeur, ici comédien, avait co-écrit Thé à la menthe ou t’es citron ? avec et Danielle Navarro-Haudecœur!

Quelle drôle de circonstance, sans jeu de mots !

Deux pièces de théâtre à ne pas rater !

Alors pour vous amuser, vous détendre, rigoler, vous bidonner, foncez voir ces deux pièces de théâtre !

Amusez-vous bien ! Blandine.

Encore un p’tit pour la route ?

Rédigé par Blandine

Publié dans #Activités pas (toujours) si enfantines, #Humour, #Théâtre

Repost 0
Commenter cet article