Petits contes comme autrefois… ou presque. Gérard HUBERT-RICHOU. (Dès 8 ans)

Publié le 29 Mars 2016

Petits contes comme autrefois… ou presque. Gérard HUBERT-RICHOU. (Dès 8 ans)

Petits contes comme autrefois… ou presque.

Gérard HUBERT-RICHOU.

Editions Milan, collection « Zanzibar », novembre 1992.

107 pages.

Dès 8 ans.

Notions abordées : contes et détournements, héros, humour, antisexisme.

Les princesses éplorées et sauvées par des princes charmants chevauchant de fidèles destriers, combattants de terribles dragons, punissant les affreux ogres/loups/sorcières, c’est sympa, mais désuet ! Les contes appellent au changement, comme ici!

Bien avant que Shrek ne mélange et détourne les contes pour notre plus grand plaisir, Gérard Hubert-Richou a écrit ce livre un brin farfelu !

Sa petite tambouille a mêlé légendes, vocabulaire ancien et actuel aux objets modernes !

Ici, les contes sont revisités, mixés, avec des clins d’œil ou des évocations à d’autres : Le Magicien d’Oz, Blanche-Neige, Narnia…

Comment pouvaient-ils utiliser le nombre sept contre la sorcière ?
-Récapitulons les cas semblables connus dans les grands classiques de la magie. Espérons que cela orientera nos recherches.

Page 48

Petits contes comme autrefois… ou presque. Gérard HUBERT-RICHOU. (Dès 8 ans)

Les personnages voyagent de l’un à l’autre, au sein des différents chapitres, passant d’une époque à une autre, quand elles ne confondent pas !

Les dragons pleurent et les ogres sont sensibles de l’estomac...

Ne me parle pas d'aliments en comprimés, en poudre ou en piqûres, je ne les supporte pas.

Page 87

Le final les regroupe tous pour mieux les emporter et nous avec !

Quoi de mieux qu’un livre, que des contes, pour nous parler de peurs, d’espoirs, d’amitié, de courage, d’entraide et d’amours!

Un petit livre qui se lit avec délices, évoquant l’enfance et ses sentiments, réflexions douces-amères tout en humour.

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter et Pinterest.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article