Rebellion chez les moutons (3 albums jeunesse dès 5 ans)

Publié le 16 Août 2014

Voici un article un peu spécial car au lieu de vous présenter trois albums l’un après l’autre, je vais vous les présenter ensemble, les uns avec les autres.

Le jour où les moutons décidèrent d’agir. Clément CHABERT. Editions De La Martinière Jeunesse, mars 2005. Notions abordées : Loup, peur, rébellion, opinions. Dès 5 ans

Le jour où les moutons décidèrent d’agir. Clément CHABERT. Editions De La Martinière Jeunesse, mars 2005. Notions abordées : Loup, peur, rébellion, opinions. Dès 5 ans

Michel, le mouton qui n’avait pas de chance. Sylvain VICTOR. Editions Thierry MAGNIER, février 2008. Notions abordées : Loup, différence, (mal)chance, gourmandise, amour. Dès 6 ans.

Michel, le mouton qui n’avait pas de chance. Sylvain VICTOR. Editions Thierry MAGNIER, février 2008. Notions abordées : Loup, différence, (mal)chance, gourmandise, amour. Dès 6 ans.

Brigitte, la brebis qui n’avait peur de rien. Sylvain VICTOR. Editions Les Incorruptibles avec l’aimable autorisation des Editions Thierry MAGNIER, octobre 2013. Notions abordées : Loup, différence, peur, gourmandise, amour. Dès 6 ans.

Brigitte, la brebis qui n’avait peur de rien. Sylvain VICTOR. Editions Les Incorruptibles avec l’aimable autorisation des Editions Thierry MAGNIER, octobre 2013. Notions abordées : Loup, différence, peur, gourmandise, amour. Dès 6 ans.

Rebellion chez les moutons (3 albums jeunesse dès 5 ans)

Ce dernier album fait partie de la sélection pour le Prix des Incorruptibles, sélection CP, pour l’année scolaire 2013-2014. Je vous ai présenté d’autres livres sélectionnés pour ce prix, pour cette année ou non, et d’autres catégories d’âge.

Depuis 25 ans, les Incorruptibles décernent un prix, par le biais des élèves à l’école/collège, à un album ou livre. Cinq ou six livres sont mis en compétition selon un ou deux niveaux de classe. A tour de rôle, les élèves lisent et ramènent chez eux pour le lire en famille, ou simplement plus calmement. Parfois les parents sont même invités à voter pour leur livre préféré, comme ce fut le cas pour nous lorsque ma fille était en CP (2010-2011).

« Le prix littéraire des Incorruptibles a été conçu comme un jeu, un défi à relever. Son objectif est de changer le regard des jeunes lecteurs sur le livre, afin qu’ils le perçoivent comme un véritable objet de plaisir et de découverte. L’association a reçu en 2013 l'agrément de l'Éducation Nationale, en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public. »

Rebellion chez les moutons (3 albums jeunesse dès 5 ans)

Deux ont un sujet similaire, la peur du loup vue par des moutons et brebis. Tous ? Oui, sauf une ! Brigitte, qui préfère manger (c’est pourtant bien là l’occupation principale des moutons/brebis me direz-vous !), non pas de l’herbe bien grasse, mais des framboises ! Michel, lui, aime également les framboises mais pense surtout qu’il n’a pas de chance, alors rencontrer le loup ne ferait que confirmer ce sentiment…

Rébellion chez les moutons, eh bien oui, car ils en ont assez de se suivre à l’aveugle, de s’égarer ou d’être constamment apeurés et mangés par ce loup dont on leur rabâche les oreilles. Le loup, lui, en a assez d’être dans son bois à ruser avec des petites filles, et un peu d’exercice ne lui ferait pas de mal !

Pour conjurer la peur du loup, rien de mieux qu’un plan, ou des framboises ! Brigitte la brebis est si gourmande qu’elle ne sent pas la panique gagner lentement l’ensemble du troupeau. Chez les moutons, chacun y va de son idée (formation militaire, fabrication d’une catapulte ou d’un filet, déguisement…) mais aucune ne plaît à la majorité par couardise, fainéantise, bêêêtise et tous les ingénieux sont déboutés, tout comme l’idée reçue qui veut qu’ils se suivent tous, à l’inverse des brebis.

Tous les moutons étaient très énervés. Chacun voulait que l’on fasse à sa manière. Aucun ne voulait suivre l’idée de l’autre. Alors…

Le jour où les moutons décidèrent d’agir.

Dans ces deux histoires-là, la peur du Loup est bien plus terrifiante que sa personne, les brebis le voient partout et pour s’en prémunir se mettent elles mêmes en danger. « Mais qui sait d’où vient le danger ? » Une ombre, un train, un ours ? Et vu qu’elles se suivent toutes, l’hécatombe les guette.

Album "Brigitte, la brebis qui n’avait peur de rien."

Album "Brigitte, la brebis qui n’avait peur de rien."

Michel est aussi un mouton qui ne suit pas le troupeau, bien qu’il s’efforce de le faire, lui ! Il se retrouve toujours seul, isolé et malheureux. A chaque fois qu’il veut faire quelque chose, Michel n’y parvient pas, car les autres, le troupeau, y sont déjà et semblent profiter : tous sont un arbre pour se protéger de la pluie ; patiner tous ensemble sur une mare gelée…

Album "Michel, le mouton qui n’avait pas de chance."

Album "Michel, le mouton qui n’avait pas de chance."

Michel s’en retourne dépité et ne voit pas que ce « coup du sort » et en réalité sa chance ! Et pas des moindres ! Le Loup, il n’y songe même pas et y échappe sans grand héroïsme !

Finalement, tous se retrouvent seuls, les uns contre les autres, ou les uns sans les autres. Brigitte est plus chanceuse que les moutons, et malgré une grosse indigestion qui la sauve, elle rencontre Michel… Michel en ne pouvant intégrer le troupeau, se sauve doublement car les framboises, c’est vraiment bon !

Album "Michel, le mouton qui n’avait pas de chance."

Album "Michel, le mouton qui n’avait pas de chance."

Rebellion chez les moutons (3 albums jeunesse dès 5 ans)

J’ai beaucoup aimé ces histoires, qui traitent de la même chose mais d’une manière opposée.

Brigitte n’a-t-elle vraiment peur de rien ou est-elle seulement inconsciente du danger ? Et les moutons, à force de trop vouloir se prémunir, se divisent et causent leur perte, le grand gagnant, encore et toujours avec eux, c’est le Loup ! Et Michel, dans ce qu’il pense être son malheur, trouve le bonheur…

Les illustrations au crayon de l’album Le jour où les moutons décidèrent d’agir me plaisent beaucoup. Elles sont colorées et vives, toniques même, rigolotes avec beaucoup de détails dans les expressions et plans des différents moutons. Le Loup, noir aux yeux rouges, est plutôt maigrichon, mais on comprend bien pourquoi il leur fait peur !

Bien que dans un autre genre, les illustrations des albums Brigitte, la brebis qui n’avait peur de rien et Michel, le mouton qui n’avait pas de chance, me plaisent aussi beaucoup. Egalement réalisées au crayon, elles sont plus fines, plus claires, plus sobres aussi. La conception de l’album est originale car il y a parfois une, deux ou trois images par pages, créant une sorte de bande dessinée. Les brebis et les moutons (bien sûr !) ne parlent pas, et une courte phrase légende l’image, qui bien souvent, se passe d’explications !

Album "Michel, le mouton qui n’avait pas de chance."

Album "Michel, le mouton qui n’avait pas de chance."

Alors que dans l’album des moutons, on ne voit pas trace de l’Homme, pas de berger, ni de chien, ni de cabane, elle est au contraire très présente dans l’album de Brigitte. Tellement d’ailleurs que ses installations se révèlent être un danger bien plus réel que le Loup si redouté !

Avec Michel, on devine la présence de l’Homme par une clôture électrifiée, par le chien du berger, Ralph, et par un camion qui emporte le troupeau.

Trois lectures d'observation, rigolotes et pleines d'humour, un peu noir!

Belles lectures et découvertes.

Blandine.

Albums lus dans le cadre du Challenge « Je lis aussi des albums » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2014

85, 86 et 87/100

Repost 0
Commenter cet article

christelle 19/09/2014 14:12

bien