Pirateries. Frédéric MAUPOME et Stéphane SENEGAS - 2004(Dès 4 ans)

Publié le 26 Juillet 2014

Pirateries

Pirateries.

Texte de Frédéric MAUPOME et illustrations de Stéphane SENEGAS.

Editions Kaléidoscope, mars 2004.

(Dès 4 ans)

Notions abordées : pirates, colonies de vacances, copains, dépaysement.

Ah les colonies de vacances ! On aime ou pas, on a tous des souvenirs plus ou moins sympas, des anecdotes plus ou moins rigolotes, les éternelles pâtes de fruits…

Alors imaginez la réaction de Nicolas quand ses parents décident de l’inscrire dans une colo pour la première fois, histoire qu’il sorte le nez de ses livres ! Il n’est pas franchement ravi, d’autant plus que son seul indice est qu’il va sur un bateau…

Le voilà donc embarqué avec ses livres et son journal intime, avec deux autres garçons Lulu et Vincent, sous la garde d’un animateur un peu particulier, qui se fait appeler Barbe-Noire. Il a un drôle de langage, de drôles de manières et se dit pirate !

Nicolas et sceptique et s’imagine passer ses vacances cantonné dans sa cabine à bouquiner ! Nous le suivons donc avec ses compagnons grâce à la tenue de son journal, dont le discours d’abord hostile, se radoucit et même s’exalte, au fur et à mesure des jours !

Il découvre ce qu’est la piraterie : les corvées (eh oui) mais aussi la vie à bord, la navigation, la baignade, le vocabulaire, les trésors… Ah si les parents savaient tout ce qu’on peut faire en colo !!!

A la maison, nous adorons cet album, le sujet (les pirates), le texte (avec jeux de mots, rimes, expressions pirates), les illustrations…

Bien que je ne trouve pas le trait beau, je suis très emballée par les dessins qui nous transportent véritablement dans l’univers pirate.

Certes très coloré, il rappelle tous les attributs habituels : l’animal de compagnie, la jambe de bois et le tricorne du capitaine, sur lequel on retrouve le motif qu’il a choisi pour son drapeau, les armes, le requin, les îles…

Les illustrations alternent entre des images sur une page entière ou, telles des photographies encadrées par des os, dispersées dans la double page, avec parfois une esquisses au crayon représentant Nicolas.

Beaucoup d’humour jalonnent les pages à petits carreaux, froissées et parfois tachées, du journal de Nicolas.

La police d’écriture choisie est très sympathique également et reproduit l’écriture d’un enfant, mais sans fautes ni ratures !

Un véritable coup de cœur !

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

Album lu dans le cadre du Challenge « Je lis aussi des albums 2014 » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2014

79/100

Repost 0
Commenter cet article