Le Petit Chaperon Rouge. Editions Lito. (Dès 4 ans)

Publié le 12 Mai 2014

Le Petit Chaperon Rouge. Editions Lito. (Dès 4 ans)

Le Petit Chaperon Rouge

Texte de Charles Perrault, adapté par Anne ROYER et illustré par Céline CHEVREL.

Editions Lito, mars 2014.

(Dès 4 ans)

Notions abordées : Loup, curiosité, inconnu.

Voici le célèbre conte de Perrault, à nouveau adapté ! Le texte est dit « de Perrault » mais il est clairement remanié bout à l’autre, même si l’esprit demeure. Et à la fin, le chasseur sauve le Petit Chaperon Rouge et sa mère-grand, c’est en réalité la version des Frères Grimm qui est ici contée.

Le Petit Chaperon Rouge. Editions Lito. (Dès 4 ans)

La petite fille, avec son chaperon rouge sur la tête, s’en va chez sa mère-grand, malade, pour lui porter une galette et un petit pot de beurre. Là, bien sûr, elle rencontra le loup et il lui propose son petit jeu pour voir qui d’eux deux saluera mère-grand le premier.

Pendant que la fillette flâne sur le chemin le plus long, le loup arrive chez la mère-grand qui lui révèle comment ouvrir la porte, tire la chevillette et la bobinette cherra.

Affamé, il l’engloutit d’un seul tenant mais n’est pas rassasié pour autant.

Il eut alors une idée : le Petit Chaperon Rouge allait bientôt arriver et il serait là pour l’accueillir… il passa les habits de mère-grand et attendit.

On voit alors le loup, lunettes sur le nez et bonnet de nuit, se mirer dans une psyché avec la robe de chambre de la mamie un tantinet petite pour son gabarit. Ses vêtements à lui, vieux pull et casquette rapiécés, traînent à ses pieds.

Le Petit Chaperon Rouge. Editions Lito. (Dès 4 ans)

Vite, la Petite toque à la porte, en contrefaisant sa voix, il répète les mots de la vieille : tire la chevillette et la bobinette cherra.

S’ensuit le jeu de questions-réponses, où l’illustration ne concorde pas avec le texte quant à la position de la fillette qui est debout à côté du lit, et non étendue dessus. Comme on s’en doute, le loup dévore la fillette !

Heureusement, un chasseur, passant par là, entend les ronflements du loup et étonné, pousse la porte. Il ouvre alors le ventre de la bête avec de grands ciseaux, d’où sortent la grand-mère et sa petite-fille. Tremblante de peur, cette dernière promet de ne plus jamais parler un loup.

Cette version du Petit Chaperon Rouge est surtout attractive par ses illustrations, qui ne sont pas toujours en accord avec le texte. Elles sont très colorées et rigolotes. Le loup, très grand avec une queue très longue et fournie, a un pelage entre le gris et le mauve. Deux petites souris, bien qu’un peu apeurées, profitent allègrement de la mésaventure de la fillette et de sa mamie.

La maison a un charme désuet mais douillet, avec un mobilier ancien, coiffeuse, psyché, flacon de parfum à pompe, une bougie, et des photographies au mur côtoient plusieurs fêlures. Et, chose tout à fait incongrue, un interrupteur pour lampe, pend à côté du lit.

Si vous voulez en savoir plus sur le conte du Petit Chaperon Rouge, je lui ai dédié un article, ici, qui retrace son historique, ses différentes versions et détournements, très nombreux !

Le Petit Chaperon Rouge. Editions Lito. (Dès 4 ans)

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

Album lu dans le cadre du challenge des bookineurs en couleurs, session violette, de Liyah.

Repost 0
Commenter cet article