La fiancée du fantôme. Malika Ferdjoukh (dès 7 ans)

Publié le 27 Février 2014

La fiancée du fantôme. Malika Ferdjoukh (dès 7 ans)

La fiancée du fantôme.

Malika FERDJOUKH.

Ecole des Loisirs, novembre 2011. D’abord paru en 1190 aux éditions Syros sous le titre Le fantôme de Forst Lodge, il a été réédité dans la collection « Animax » en juin 2013.

71 pages.

(Dès 7 ans)

Notions abordées : histoire(s), peurs, fantômes, amour, Shakespeare.

Par un automne particulièrement froid et venteux, Horace March (environ 10 ans), sa cousine Olivia, papa Réginald, Grand-pa March et la gouvernante, miss Noah, déménagent… Ils quittent Londres pour une vieille demeure en plein cœur de l’Ecosse, Forest Lodge. Et qui dit Ecosse, dit … fantôme…

La fiancée du fantôme. Malika Ferdjoukh (dès 7 ans)

A peine arrivés, celui de Lord Aloysius Mac Bligh, mort il y a cent ans, se manifeste !

En cette première nuit, Horace et Olivia sont conduits par un être gris devant un pupitre sur lequel trône un livre où seul un étrange poème est écrit :

Lorsqu’en ma forêt de marbre

Ma bien-aimée sera revenue

L’amour longtemps attendu

Réunira nos cœurs pleins de tourments.

La fiancée du fantôme. Malika Ferdjoukh (dès 7 ans)

Olivia s’installe dans la maison sans éprouver aucune crainte devant les étranges phénomènes, au contraire d’Horace. Ce dernier se lie d’amitié avec Jim, le garçon d’auberge qui lui montre pleins de choses et qui l’emmène au cimetière, à la nuit tombante…

Il veut lui montrer une tombe, celle d’une jeune fille, à la troublante ressemblance avec Cousine Olivia, Lady Livia Mac Gillis, morte voilà cent ans.

Amoureuse de Lord Aloysius Mac Bligh, sa famille refusait catégoriquement toute union avec lui en raison d’une ancestrale querelle. Cachée à Londres par son père, la jeune fille mourut de chagrin, et Lord Aloysius s’empoisonna…

Rentré au manoir, Horace constate le comportement de plus en plus étrange de sa cousine, courtisée par le fantôme à qui elle joue de sa harpe. Un soir, elle disparaît…

Plus personne ne la revit jamais, personne, hormis un personnage incongru mais intemporel…

Cette magnifique et romantique histoire d’amour n’est pas sans rappeler plusieurs autres, celle de Roméo et Juliette d'abord, mais aussi des Amants papillons. Chacun des sept chapitres s’ouvre d’ailleurs sur une citation de Shakespeare. Le décor géographique « au milieu d’une lande ébouriffée par les vents » (page 8), ainsi que la fin, évoquent Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë.

Quelques illustrations en noir et blanc ornent le texte.

La fiancée du fantôme. Malika Ferdjoukh (dès 7 ans)

Un bien joli texte qui offre des bases de culture littéraire.

Belle lecture !

Blandine.

Album lu dans le cadre du Challenge des bookineurs en couleurs, session noire, de Liyah.

Rédigé par Blandine

Publié dans #Jeunesse dès 7 ans, #Amour, #Peurs, #Challenge noir, #Angleterre

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article