Lulu et le brontosaure. judith Viorst. (dès 8 ans)

Publié le 1 Janvier 2014

Lulu et le brontosaure. judith Viorst. (dès 8 ans)

LULU ET LE BRONTOSAURE

Judith VIORST et illustrations de Lane SMITH

Editions Milan, 2012. (Etats-Unis, 2010) Dès 8 ans.

Notions abordées : caprices, politesse, gentillesse, amitié, maturité.

Lulu et le brontosaure. judith Viorst. (dès 8 ans)

Voici Lulu ! Petite fille d’environ 6 ans, enfant unique, à qui ses parents accordent TOUT SUR TOUT ! Ce qui n’empêche bien sûr ni les caprices ni les crises en tout genre ! Lulu est une peste dans toute sa splendeur !

C’est bientôt son anniversaire et Lulu a une idée bien précise de ce qu’elle souhaite : un brontosaure ! Vous savez le dinosaure, apparenté aux diplodocus, désormais appelé apatosaure. Elle veut qu’il soit son animal de compagnie.

Ses parents refusent, osent dire « Non », malgré les pleurs, cris, et battages de bras et de jambes de leur fille.

Celle-ci prépare donc sa valise et s’en va pour aller chercher elle-même son dinosaure, dans la forêt d’à-côté en hurlant à tue-tête une chanson de son cru. Elle fait trois rencontres, serpent, tigresse et ours, mais à chacune, son mauvais tempérament la « sauve ». Sa valise lui est également d’un grand secours lorsqu’elle a froid ou faim ou que le moment de dormir survient !

Lulu et le brontosaure. judith Viorst. (dès 8 ans)

Quelle n’est pas sa surprise en découvrant à son réveil, un brontosaure ! Sauf que s’il est d’accord pour qu’ils soient ensembles, c’est à Lulu d’être son « humain de compagnie ». Ce que bien sûr, n’accepte pas cette dernière ! Mais que peut-elle faire contre ce géant ? Il fait preuve d’une patience et d’un calme admirables devant les nombreux cris et pleurs de la petite fille.

Peu à peu, Lulu change d’attitude et se radoucit. Elle dit « s’il te plaît », exprime des regrets et comprend l’impossibilité de cette situation.

Le brontosaure accepte qu’elle rentre chez elle. Au retour, elle croise à nouveau les trois animaux qui sont très remontés. Mais transformée, Lulu offre à chacun d’eux un petit quelque chose et a de gentilles paroles.

Les trois animaux, le brontosaure et Lulu sont devenus amis et se voient, toujours avec plaisir, quelque fois par an

Lulu et le brontosaure. judith Viorst. (dès 8 ans)

Ce livre est chapitré et quelques dessins, en noir et blanc et dont j’aime beaucoup le trait, parsèment les pages. J’aime le message qu’il délivre mais je reste sur ma réserve quant à la manière qu’a l’auteure de le faire.

En effet, elle s’adresse directement à nous dès le début pour nous dire que même si l’objet de ce livre est irréaliste, étant l’auteure, elle peut se le permettre. Le livre se conclue avec trois fins possibles. Là encore, pourquoi pas, c’est la façon de faire qui me dérange. Ici ou là dans le récit, elle nous interpelle également, ce qui casse le rythme du récit, le cocasse ou la gravité des situations.

Bien que Lulu soit la représentation parfaite et caricaturale de l’enfant-roi unique, avec caprices et crises à tout va, il n’en reste pas moins qu’elle n’use pas de vulgarité dans ses propos. De plus, on ne peut que constater une certaine prévoyance par rapport aux affaires qu’elle met dans sa valise pour aller chercher SOn brontosaure. Ce n’est bien sûr que dans la discussion avec le dinosaure, et le quiproquo, qu’elle va gagner en maturité, politesse et gentillesse.

Lulu et le brontosaure. judith Viorst. (dès 8 ans)

Ce livre a fait partie de la sélection pour le Prix des Incorruptibles, sélection CE2-CM1, pour l’année scolaire 2013-2014. Il est le troisième que je vous présente après La Voix d’Or de l’Afrique.

Et Fais comme chez toi, Aminata !

Depuis 24 ans, le Prix des Incorruptibles décerne un prix, par le biais des élèves à l’école/collège, à un album ou livre. Six livres sont mis en compétition selon un ou deux niveaux de classe. A tour de rôle, les élèves lisent et ramènent chez eux pour le lire en famille, ou simplement plus calmement. Parfois les parents sont même invités à voter pour leur livre préféré, comme ce fut le cas pour nous lorsque ma fille était en CP (2010-2011). « Le prix littéraire des Incorruptibles a été conçu comme un jeu, un défi à relever. Son objectif est de changer le regard des jeunes lecteurs sur le livre, afin qu’ils le perçoivent comme un véritable objet de plaisir et de découverte. L’association a reçu en 2013 l'agrément de l'Éducation Nationale, en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public. »

Blandine !

Repost 0
Commenter cet article