Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

Publié le 13 Janvier 2014

Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

LE LIVRE NOIR DES COULEURS

Texte de Menena Cottin et illustrations de Rosana Faria.

Editions Rue du Monde, septembre 2007. (Mexique, 2006)

(Dès 6 ans)

Notions abordées : Différence, cécité, sensation, beauté.

Voici un album magnifique que j’ai découvert il y a deux ans lorsque ma fille était en CE1, par le biais d’une de ses lectures de classe.

Sa maîtresse préférait utiliser des albums plutôt que des manuels pour les divers apprentissages de lecture, écriture, découverte du monde, …

C’est ainsi que ma fille a aussi étudié Le magicien des Couleurs d’Arnold LOBEL (Ecole des Loisirs), chroniqué ici :

Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

Le livre nous parle de Thomas, un petit garçon pas tout à fait comme les autres puisqu’il ne voit pas. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’a pas de ressenti, ni que les noms des différentes couleurs sont vides de sens pour lui.

Car à défaut d’avoir la vue, tous ses autres sens, odorat, toucher, goût, ouïe, sont maximisés.

Chaque couleur lui évoque un fruit, une sensation (une plume, craquèlement des feuilles mortes), une odeur (pluie, fraise), la météo (soleil, orage), …

Mais celle qu’il préfère est le noir, car elle le rassure et lui rappelle sa mère.

On se laisse aisément transporter en s’imaginant nos propres émotions par rapport à une couleur.

Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

Le texte est très beau, tendre et poétique, avec parfois un petit brin d’humour. Comme son nom l’indique, le livre est en noir, hormis quelques touches de blanc pour le texte ou de couleur pour le titre.

Il est aussi écrit en braille en haut à gauche de chaque double-page. A droite, l’illustration se fait tactile et exprime du bout des doigts ce que ressent Thomas à l’énoncé d’une couleur : vague, herbe, cheveux… afin des « les regarder autrement ».

A la fin de l’album, on trouve une petite biographie de Louis Braille, qui a inventé son alphabet en 1825, et dont on trouve une reproduction.

Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

Le seul défaut que je pourrai formuler à l’encontre de cet album, qui n’en demeure pas moins un coup de cœur, réside dans ses illustrations tactiles : je les trouve trop fines et difficilement identifiables, même lorsqu’on sait ce qu’elle représente grâce au texte.

Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

Ce livre n’est pas sans me rappeler un autre, Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet (Editions Les Arènes, 2007).

Certes, c’est un roman autobiographique, à visée adulte, et l’auteur est atteint du syndrome d’Asperger, mais la manière de décrire les couleurs et les émotions et sensations qu’elles suscitent sont similaires.

Belles lectures et belles découvertes !

Blandine.

Le livre noir des couleurs. Menena Cottin et Rosana Faria. (dès 6 ans)

Album lu dans le cadre du Challenge « Petit Bac 2014 » d’Enna, pour la catégorie COULEUR, ligne jeunesse.

Ainsi que dans le cadre du Challenge « Je lis aussi des albums » de Sophie Hérisson.                                        

                                                    logo challenge albums 2014

1/60

 

 

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elodie 15/04/2014 17:18

Ce livre à vraiment l'air très beau

Blandine 15/04/2014 22:55

Oui, il est l'est vraiment et t'encourage à le lire!

Sophie Hérisson 15/01/2014 16:45

Un joli titre que je ne connaissais pas!

Blandine 15/01/2014 16:51

C'est en cela que ton challenge est super car il nous permet d'échanger, de partager et de faire découvrir et de découvrir! Merci à toi!
Blandine.

sophie/vicim 13/01/2014 21:16

je note ce titre qui me semble très poétique

Blandine 14/01/2014 17:07

Je ne peux que t'y encourager ;-)

v 13/01/2014 21:16

je note ce titre qui me semble très poétique.