L'Histoire du Lion qui ne savait pas compter. Martin Baltscheit (dès 4 ans)

Publié le 10 Janvier 2014

L'Histoire du Lion qui ne savait pas compter. Martin Baltscheit (dès 4 ans)

L'Histoire du lion qui ne savait pas compter.

Texte de Martin Baltscheit et illustrations du Colonel Moutarde

Editions Glénat, août 2013. (Allemagne, 2012)

(Dès 4 ans)

Notions abordées : Animaux, Amitié, Compter, jeux de mots.

Un album coup de cœur et multi facettes !

Nous sommes dans la savane et nous faisons la connaissance d’un lion à la crinière rousse, qui ne sait pas compter jusqu’à trois. A vrai dire, peu lui importait, jusqu’à ce qu’un beau lion, à la crinière brune, vienne conter fleurette à sa douce lionne.

Dépité, le lion s’en va faire le tour de ses amis pour savoir compter jusqu’à trois. Mais tous (licorne, cygnes, suricate, kangourou,… ) ne voient pas d’intérêt à aller jusque-là et en fournissent la raison tout en jeux de mots ! A chacun, le lion leur rétorque « n’importe quoi ».

L'Histoire du Lion qui ne savait pas compter. Martin Baltscheit (dès 4 ans)

Désireux de reconquérir sa belle, le lion à crinière rousse s’en va dire deux mots à celui à crinière brune et lui fait comprendre, à sa manière, lequel est de trop !

Un régal de jeux de mots, d’expressions, d’images. Tout le champ lexical autour du fait de compter est exploité : compter, calcul, nombres, paire… Pour les plus grands, le livre joue aussi sur les sonorités : « compter » et conter », et donc sur l’orthographe, lorsqu’ils lisent le livre.

A de noter que le directeur de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme , Hervé Fernandez, a écrit une petite préface à cet album, que je vous reproduis ici, tant elle me paraît importante et nécessaire ! « Lire, écrire, faire des calculs simples, cela paraît naturel pour tout le monde, et pourtant 2.500.000 personnes sont encore privées de ces savoirs essentiels alors qu’elles ont été scolarisées dans notre pays. Ces personnes n’osent pas avouer leurs difficultés, elles sont souvent gênées mais évitent d’en parler à leur entourage. Aujourd’hui des solutions existent et on peut réapprendre quel que soit son âge. Pour aider ces personnes à faire le premier pas et leur redonner confiance en leurs capacités, la lutte contre l’illettrisme a été déclarée grande cause nationale. L’Histoire du lion qui ne savait pas compter nous aide à comprendre que le calcul comme la lecture et l’écriture sont sources de liberté. Sa publication contribue à changer nos représentations et participe à la mobilisation de tous ceux qui s’engagent pour que l’illettrisme poursuive son recul. »

Les illustrations sont vives et colorées, mais numériques, ce qui est, à mon sens, dommage.

Un album pour se régaler, et pourquoi pas, se réconcilier avec le vocabulaire mathématique !

Belles lectures !

Blandine.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article