Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014

Publié le 28 Janvier 2014

Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014

Comme vous l'avez certainement compris, à la maison, nous adorons Keith Haring.

Le week-end dernier, mes fils ont fait quelques activités en rapport avec son art.

Pour l'un du dessin et des perles à repasser et pour l'autre, juste les perles :)

LES DESSINS

Keith Haring aimait travailler avec et pour les enfants. La plupart de ses œuvres sont explicites, parfois trop! Si certaines sont à dessein politisées, violentes ou sexuelles, la plupart prône la joie, l'amour, l'amitié.

Les couleurs sont primaires et unies, le trait simple. Cela développe le vocabulaire des couleurs et des formes, ainsi que le graphisme des enfants.

Par contre, si les l'idée des marqueurs est intéressante, à l'utilisation, c'est plus difficile. Cela donne un résultat trop liquide, qui imbibe trop rapidement la feuille.

Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014
Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014

LES PERLES

J'utilise des perles à repasser de la marque Hama, taille Maxi en 10mm.

Elles sont destinées à des enfants à partir de trois ans, mais tout dépend de la maturité des vôtres. Mon dernier a commencé à ses deux ans.

Les perles à repasser favorisent la motricité fine, la concentration, la capacité de suivre et finir un projet, reproduire un modèle.

Pour les plus grands, taille midi 5 mm, elles représentent les mêmes avantages mais les plaques ne sont plus transparentes, ce qui impliquent de laisser le modèle de côté et donc de compter pour savoir où disposer les perles.

Les perles à repasser permettent de nombreuses créations, libres ou non!

Les enfants adorent et en redemandent!

Blandine.

Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014Atelier Keith Haring et perles à repasser 25-26 janvier 2014
Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article