Activités pas (toujours) si enfantines

Publié le 19 Janvier 2014

Activités pas (toujours) si enfantines

Mon blog Vivrelivre a pour ambition de parler et de vous parler de toute la littérature, bien que la littérature jeunesse ait ma grande préférence, comme vous pouvez aisément le constater ! Il est vrai aussi que lire un album pour enfant, ou un livre première lecture, va aussi plus vite qu’un thriller de 500 pages, aussi haletant soit-il !

Mais je ne fais pas que lire, non pas que je ne le souhaite pas, mais je n’en ai pas la possibilité. Etant maman de trois enfants et en congé parental, ma vie tourne autour d’eux, de façon plus ou moins proche, mais jamais très éloignée. Quand je ne lis pas, je cuisine. Quand je ne cuisine pas, je joue avec eux. Quand je ne joue pas avec eux, ce sont les tâches du quotidien…

Voilà pourquoi, je vous présente quelques-unes de nos activités, car si elles ne sont pas à proprement parler littéraires, elles s’en inspirent largement.

Activités pas (toujours) si enfantines

Que ce soit pour l’illustration d’une comptine ou d’un conte : activités artistiques, puzzle, …

Petit Chaperon Rouge en perles à repasser 5mm et forêt d'après l'atelier proposé dans l'Histoire de MON arbre. Illustration de la comptine "tapent, tapent, petites mains..." Mes deux garçons regardant le livre DADA sur Keith Haring. Petit Chaperon Rouge en perles à repasser 5mm et forêt d'après l'atelier proposé dans l'Histoire de MON arbre. Illustration de la comptine "tapent, tapent, petites mains..." Mes deux garçons regardant le livre DADA sur Keith Haring. Petit Chaperon Rouge en perles à repasser 5mm et forêt d'après l'atelier proposé dans l'Histoire de MON arbre. Illustration de la comptine "tapent, tapent, petites mains..." Mes deux garçons regardant le livre DADA sur Keith Haring.

Petit Chaperon Rouge en perles à repasser 5mm et forêt d'après l'atelier proposé dans l'Histoire de MON arbre. Illustration de la comptine "tapent, tapent, petites mains..." Mes deux garçons regardant le livre DADA sur Keith Haring.

Activités pas (toujours) si enfantines

De la cuisine, car nous avons de nombreux livres de cuisine pour enfant à la maison. Je considère leur participation à l’élaboration des repas menu ou préparation, comme primordiale dans leur éducation. J’ai déjà évoqué ceci dans un précédent article.

Avez-vous remarqué comme l’acte de manger est une constante dans la littérature et ce, quelque soit son genre ? Dans le policer l’Affaire Delma par exemple, le personnage principal Joe Quito boit souvent de la bière (Broue Blonde). La nourriture est un peu évoquée, mais cette bière représente ses moments de détente, de discussions après le travail avec son co-équipier, de réflexions…

Dans la littérature jeunesse, et particulièrement dans les contes de nos enfances, le champ lexical de l’acte manger est très exploité : manger, dévorer, faim (de loup), avaler, croquer, boire, galette, blé, pain, confiseries, potions…

Souvent cet acte a un caractère violent et carnivore (voire cannibale) : Le Petit Chaperon Rouge, les Trois Petits Cochons (dont le Loup est cuit et mangé par les trois frères dans la version originale), Baba Yaga, Hansel et Gretel, ..., et à l’opposé, La Petite fille aux Allumettes.

J'ai déjà abordé un peu ce point dans l'article sur l'album Mords-le de Michel Backès, où l'homme est lui-même réduit à l'état de nourriture...

J'ai créé une section "cuisine" qui regroupe les livres ayant trait à la cuisine (de recettes mais aussi d'histoires), et nos réalisations.

Le côté "patouille" (expression empruntée à l'âne Trotro de Bénédicte Guettier) plaît énormément aux enfants!Le côté "patouille" (expression empruntée à l'âne Trotro de Bénédicte Guettier) plaît énormément aux enfants!Le côté "patouille" (expression empruntée à l'âne Trotro de Bénédicte Guettier) plaît énormément aux enfants!

Le côté "patouille" (expression empruntée à l'âne Trotro de Bénédicte Guettier) plaît énormément aux enfants!

Activités pas (toujours) si enfantines

Des sorties culturelles : musées, cinéma, ateliers…

Activités pas (toujours) si enfantinesActivités pas (toujours) si enfantinesActivités pas (toujours) si enfantines
Activités pas (toujours) si enfantines

Il y a beaucoup d’interactions dans toutes ces activités : développer et affirmer leurs différents sens critiques, leur motricité fine, application de la pédagogie Montessori…

Belles découvertes !

Blandine.

Rédigé par Blandine

Publié dans #Activités pas (toujours) si enfantines

Repost 0
Commenter cet article