Luc, Ahmed et Saint Nicolas. Wolfgang Bittner (Dès 5 ans)

Publié le 14 Décembre 2013

Luc, Ahmed et Saint Nicolas.

Textes de Wolfgang BITTNER et illustrations d’Ursula KIRCHBERG Editions Nord-Sud, 1996. (Suisse, 1996)

Dès 5 ans.

Notions abordées : différence culturelle, partage.

Nous sommes en Suisse, et là-bas, c’est Saint Nicolas qui distribue des cadeaux aux enfants qui ont été sages !

Il passe dans la nuit du 5 au 6 décembre, remplir les souliers que les enfants ont laissés devant leur porte d’entrée.

Luc, Ahmed et Saint Nicolas. Wolfgang Bittner (Dès 5 ans)Luc, Ahmed et Saint Nicolas. Wolfgang Bittner (Dès 5 ans)

Luc espère bien que cette fois-ci, il pourra apercevoir Saint Nicolas.

Tout excité, il en parle à son ami et voisin, Ahmed. Mais ce dernier ne sait pas vraiment de quoi il parle.

Alors Luc lui explique brièvement et ils se séparent en arrivant chez eux.

Ahmed en parle à ses parents, mais sa maman ajoute : « Il ne vient que chez les enfants d’ici. Cela ne fait rien ; nous, nous avons notre fête à la fin du Ramadan. »

Il dépose tout de même ses chaussures à l’entrée, une fois que tous dorment, et s’endort en rêvant.

Luc, de son côté, attend d’apercevoir Saint Nicolas !

Mais c’est long, alors il ouvre la porte et constate que ses souliers sont déjà garnis.

Vite, il descend voir dehors car il a du le rater de peu.

Il s’aperçoit alors que les souliers d’Ahmed sont vides.

Mais Pourquoi ? Ahmed n’a pas été moins sage que lui…

Alors il décide de partager les nombreuses friandises que ses chaussures renferment : bonbons, chocolats, noix et pain d’épices.

Content, il s’en va se coucher, certain que l’an prochain, il verrait le Saint homme.

J’aime tout particulièrement cette histoire de Noël, qui même si elle induit une croyance en un personnage imaginaire, reflète une réalité : celle de la différence culturelle, et religieuse. Si le petit Ahmed n’a pas de friandises dans ses souliers, c’est simplement que Saint Nicolas n’existe pas dans la religion musulmane.

C’est cependant un concept qui échappe aux deux enfants.

Pas de notion du Père Noël non plus.

La beauté de cet album réside dans le partage et la volonté de faire plaisir à l’autre.

Les illustrations sont très belles, au pastel gras, et appuient très bien le texte.

Pas de vocabulaire compliqué, les notions le sont assez !

A découvrir !

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

 

 

Rédigé par Blandine

Publié dans #Noël, #Différences, #Jeunesse dès 5 ans, #Traditions

Repost 0
Commenter cet article