Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Publié le 8 Décembre 2013

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

EXPLIQUER LA GUERRE

Il est difficile d’expliquer la guerre, son origine, son déroulement, pourquoi certains hommes en viennent à se battre, à se combattre, et au nom de quoi, et ce qu’il en résulte…

Et pourtant, notre monde est en guerre perpétuelle…

A petite ou grande échelle, elle ne cesse de remplir les pages de nos journaux, et les enfants y sont confrontés bien malgré nous.

Beaucoup de notre vocabulaire et de leurs jeux sont à connotation guerrière.

Voici deux albums qui parlent de la guerre, de manière radicalement différente, mais qui aboutissent au même désir de PAIX.

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

La guerre des cloches.

Gianni RODARI et PEF.

Editions Kaléidoscope, diffusion Ecole des Loisirs, mars 2006. (Italie, 1993).

Dès 7 ans.

Comme beaucoup d’histoires, celle-ci commence par « il était une fois… ». Mais on est bien loin des contes de fées, car il s’agit ici de l’histoire d’une guerre…

Une guerre qui oppose deux camps ennemis et qui entraîne la mort de nombre de soldats de part et d’autre.

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Chaque camp est respectivement commandé par, d’un côté, l’archigénéral Morzileuil de Cassepipe de Marchoucraive, et de l’autre, par le mortéchal Morhsiehlöl von Kaspipp von Marschukreeve.

Vous apprécierez les jeux de mots et sonorités !

Le conflit dure depuis si longtemps qu’il a épuisé toutes les munitions et ressources des deux ennemis.

Chacun des deux chefs décide donc de fondre toutes les cloches du pays pour en faire un canon, un seul, mais si puissant, qu’il conduira à une victoire immédiate et éclatante !

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Le moment fatidique approche, l’archigénéral Morzileuil de Cassepipe de Marchoucraive ordonne que l’on tire au canon.

Aussitôt retentit un immense tintement de cloche. Sonné, l’archigénéral lance un deuxième ordre, « Feu ! ».

Même chose et résultat identique dans le camp du mortéchal Morhsiehlöl von Kaspipp von Marschukreeve.

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Alors les soldats des deux camps, heureux de retrouver la paix, tombent dans les bras des uns et des autres. Les commandants quant à eux, s’enfuient loin, très loin, poursuivis par le son des cloches.

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

De par le vocabulaire employé (canons, baïonnettes), et la description de cette « si longue » « grande et terrible guerre », on pense immédiatement à la première Guerre Mondiale.

Pour autant, cet album peut très bien décrire n’importe quel conflit avec les situations et décisions absurdes qu’il engendre…

Ses illustrations ne sont pas belles, des traits épais, parfois grossiers, des couleurs plutôt sombres.

Pour autant les expressions faciales des personnages et notamment des deux commandants sont très explicites !

Un album bien plus subtil qu’il n’y paraît.

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Dix petits soldats.

Gilles RAPAPORT.

Albums Circonflexes, avril 2002.

Dès 7 ans.

Dix petits soldats s’en vont à la guerre, mais plus ils progressent, et plus leur nombre diminue.

Les causes sont multiples : l’un est tué (c’est le risque), un autre est totalement saoul (l’alcool était le compagnon inséparable des soldats, notamment pendant la Grande Guerre, afin de leur donner du courage), l’autre s’est trop empiffré (suite à l’occupation et le pillage d’une ferme), un autre a son uniforme si sale qu’il ressemble à celui d’un ennemi…

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)
Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Au fil des pages, il n’en reste plus qu’un !

Sauf que lui ne veut pas y aller à la guerre !

Il se débarrasse de son uniforme, de ses armes et s’en va…

Car c’est cela aussi la guerre : le rejet que l’on peut en avoir et savoir ou pouvoir saisir la l’occasion d’en échapper.

La couverture me fait penser aux soldats de la Grade Royale en Grande-Bretagne.

Hormis cela, les images sont difficiles à appréhender. Des couleurs sombres qui s’entremêlent, des tâches, des formes…

De prime abord, j’ai eu du mal avec cet album à cause de ses illustrations, mais la portée de son message est intéressante et peut s’appliquer à n’importe quel conflit.

Expliquer la Guerre aux enfants. (dès 6 ans)

Cet album me fait penser à celui de Mario Ramos Le petit soldat qui cherchait la guerre. Eustache est un chat qui est assommé lors d’un combat. A son réveil, il est seul et tente de retrouver sa compagnie.

Mais ses pas ne le conduisent pas à la guerre mais chez des civils, qui l’accueillent.

A quoi cela sert-il de se battre ? Eustache n’a pas de réponse et décide de ne pas en chercher !

Belles découvertes.

Blandine.

Rédigé par Blandine

Publié dans #Histoire, #Première Guerre Mondiale, #Mémoire, #jeunesse dès 6 ans

Repost 0
Commenter cet article