C'est qui le plus costaud? Robin (dès 3 ans)

Publié le 14 Décembre 2013

C'est qui le plus costaud? Robin (dès 3 ans)

C’EST QUI LE PLUS COSTAUD ?

ROBIN

Editions Nathan, juin 2006.

3-6 ans.

Notions abordées : fierté, peur, solidarité.

Ce livre est une histoire d’accumulation comme je les aime, dans la même lignée que celle de La Sorcière dans les airs de Julia Donaldson et Alex Scheffler paru chez Gallimard Jeunesse. Petit aparté, la version animée est sortie au cinéma le 27 novembre 2013 en France.

Photo du livre et photo du film trouvée sur le site cinemas-utopia.org.Photo du livre et photo du film trouvée sur le site cinemas-utopia.org.

Photo du livre et photo du film trouvée sur le site cinemas-utopia.org.

C'est qui le plus costaud? Robin (dès 3 ans)

Dans ce livre-ci, nous trouvons Ricardo, un renardeau qui n’a peur de rien et qui s’amuse à faire peur aux autres et de la réaction qu’elle suscité chez eux…

C’est LUI le plus costaud ! Et il fanfaronne !

C'est qui le plus costaud? Robin (dès 3 ans)

Sauf qu’un jour, il ne se trouve plus personne pour jouer avec lui, ou plutôt à effrayer !

Il est en pleine forêt, seul, et la nuit commence à tomber. Il fait moins le fier, commence même à avoir peur, d’autant qu’il distingue d’étranges bruits et ombres…

Au loin, il aperçoit un feu et, rassuré, pense que ce sont les animaux (à qui il fait peur normalement)…

Mais c’est un Monstre qui surgit devant lui, un monstre géant avec plusieurs pattes, des ailes, des cornes…

Ricardo détale, et … s’assomme contre un arbre.

C'est qui le plus costaud? Robin (dès 3 ans)

A son réveil, ses amis l’entourent, Ricardo pense qu’ils ont fait fuir le monstre, et un oiseau de renchérir que dorénavant, ils ne pourront plus avoir peur de lui !

Et qui est pris qui croyait prendre !

Personnellement je n’aime pas trop les illustrations, mais celles-ci servent très bien le texte. Ce sont des coups de crayon qui figurent les arbres, les buissons, et un jeu d’ombres pour la forêt la nuit. Mais le discours est bon, et c’est en cela que l’histoire me plaît !

En plus, on se moque un peu du renard, d'ordinaire présenté comme étant si rusé!

Le litre de l'album me fait clairement penser à certains de Mario Ramos: C'est moi le plus fort, c'est moi le plus beau, le plus malin...

Bonne découverte !

Blandine.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article