Voyage à la Belle Epoque - Paris. Gilles Bonotaux (dès 8 ans)

Publié le 19 Novembre 2013

Voyage à la Belle Epoque - Paris. Gilles Bonotaux (dès 8 ans)

PARIS

Voyage à la Belle Epoque.

Textes de Gilles BONOTAUX et Hélène LASSERRE.

Illustrations de Gilles BONOTAUX

Editions Autrement Jeunesse, collection « Quand ils avaient mon âge… », avril 2008.

Dès 8 ans.

Les auteurs nous expliquent, que malgré bien des volontés et tentatives de voyages dans le temps, et notamment le passé, cela reste du domaine de l’impossible !

Pour une raison technologique tout d’abord, mais aussi et surtout, à cause des conséquences qu’une telle visite entraînerait inévitablement sur le présent et le futur…

Mais grâce au livre et à l’imagination, les auteurs peuvent se le permettre pour mieux nous montrer Paris d’avant la Première Guerre Mondiale, à la Belle Epoque.

Après les massacres de la guerre, cette période de nouveautés, industrielles, technologiques, de libéralisation des mœurs et des loisirs est apparue douce et merveilleusement insouciante. Restons relatifs ! Tous n’en bénéficiaient certes pas, et la flamme patriotique ainsi que le désir de revanche, étaient savamment inculqués dans l’esprit des enfants ! Nul ne doutait qu’un jour, la guerre reprendrait ! Mais nul n’aurait pu imaginer dans de telles conditions et proportions !

Nous faisons la connaissance de deux enfants, d’une dizaine d’années, et de deux conditions sociales opposées.

Marie-Louise est la fille d’un riche bourgeois et vit dans un bel immeuble du VIIIe arrondissement, tandis qu’Emile est le fils d’un ouvrier menuisier. Il habite un deux pièces avec cuisine au Faubourg Saint-Antoine.

Voyage à la Belle Epoque - Paris. Gilles Bonotaux (dès 8 ans)

Les aspects de leur vie, ainsi que celle de Paris sont représentés sous la forme d’une bande dessinée. Les domestiques, les difficultés du métro, les travaux du métro, le développement des automobiles personnelles et des loisirs, les mœurs de l’époque (l’exposition ethnologique, …), les métiers oubliés et bien sûr l’école sont détaillés !

Voyage à la Belle Epoque - Paris. Gilles Bonotaux (dès 8 ans)

Sur certaines pages, un aspect de la vie, ou culturel, est mis en évidence, tel le personnage de Bécassine (créé en 1905 dans La Semaine de Suzette, hebdomadaire pour filles de 8 à 14 ans, symbole de la soumission à la bourgeoisie), la création de l’Ecole de la République par Jules Ferry, qui la rend gratuite, laïque mais obligatoire pour tous les enfants de 6 à 13 ans.

Elle a pour but d’instruire tous les enfants pour leur donner un socle commun de connaissances, mais surtout de leur apprendre à tous le français ! Car à l’époque, toutes les régions ne le parlent pas vraiment et ce sont les divers dialectes et patois qui prédominent !

Elle enseigne aussi la foi patriotique, le désir de Revanche et les cours de géographie sont axés sur la perte de l’Alsace-Lorraine.

Voyage à la Belle Epoque - Paris. Gilles Bonotaux (dès 8 ans)

Le vocabulaire est d’époque et est expliqué juste en-dessous de la case. (« plein les profondes » = plein les poches).

Alors que Marie-Louise apprend à se tenir et à devenir une parfaite future épouse de la bonne société, Emile sait qu’il fera le même métier que son père, menuisier.

Le livre se clôt sur les revendications ouvrières, mâtées par la police, du 1er mai 1907 pour un temps de travail moins long.

Ensuite, la France entre en guerre le 3 août 1914 et toute la société se trouve chamboulée, mélangée, brassée. Mais ça, c’est une autre histoire !

Un très bon livre qui montre aux enfants de manière ludique et claire la société d’alors.

A découvrir !

Blandine.

Rédigé par Blandine

Publié dans #Histoire, #Jeunesse dès 8 ans., #France, #Mémoire, #Paris

Repost 0
Commenter cet article