Deux sorcières pour un auteur: Claude Boujon. (Deux albums dès 4 ans)

Publié le 1 Novembre 2013

Deux sorcières pour un auteur: Claude Boujon. (Deux albums dès 4 ans)

DEUX SORCIERES POUR UN AUTEUR

Toutes deux sont habillées d’une robe noire, toutes deux habitent dans un lieu isolé, toutes deux ont des animaux, mais surtout toutes deux cuisinent ! Toutes deux utilisent des grimoires et des ingrédients plus ou moins secrets « « trucs »ou « du ceci, du cela » pour l’une, et de la bave de crapaud pour l’autre !

Pour arriver à leurs fins, les deux se servent de leurs animaux !

Ce qui les différencie ? L’une veut devenir encore plus belle que la jeune fille sur papier glacé, et l’autre concocte toutes sortes de potions maléfiques, qui seraient inefficaces sans la fameuse bave de crapaud !

Toutes deux incarnent le mythe de la sorcière.

Deux sorcières pour un auteur: Claude Boujon. (Deux albums dès 4 ans)

Elles ont des attributs en commun avec l’image traditionnelle, mais leurs désirs divergent ! Alors que l’une souhaite faire le mal et le propager par le biais de ses mixtures qu’elle vend, l’autre s’en sert pour son bénéfice personnel !

Voici Ratatouille et celle, sans nom, dont le véritable « héros » de l’histoire est le crapaud !

Et leur auteur est Claude BOUJON. Qui est-il ?

Né en 1930 à Paris, Claude Boujon a été le rédacteur en chef du magazine Pif jusqu’en 1972. Il se consacra ensuite entièrement à la création artistique au sens large : peinture, sculpture, marionnettes, affiches, …

Passion qu’il prolongea dans ses livres pour enfants, une trentaine, tous édités chez l’Ecole des Loisirs (La Brouille en 1989, Bon appétit Monsieur Lapin en 1985, Une carotte peu ordinaire en 1988, …)

Il est décédé en septembre 1995.

Deux sorcières pour un auteur: Claude Boujon. (Deux albums dès 4 ans)

AH ! LES BONNES SOUPES

Claude BOUJON

Ecole des Loisirs, janvier 1996.

Dès 4 ans

Devant son miroir, un magazine à la main, la sorcière Ratatouille se trouve bien moche ! À raison ! Qu’à ne cela tienne, elle va devenir encore plus belle que la fille de la photo grâce à l’une de ses potions !

Mais voilà, aucune recette dans ses nombreux grimoires ! Va falloir innover ! Ratatouille concocte ses soupes aux mets variés et secrets.

Prudente, les compagnons indémodables de la sorcière (chat noir, chauves-souris, crapauds…) sont invités à goûter… Réactions diverses et variées et résultat surprenant !

Fini le cliché de la sorcière vieille et moche et qui veut le rester ! La sorcière veut être belle ! Elle cuisine au chaudron (la valeur sûre), à la casserole et au micro-ondes (il faut bien vivre avec son temps !). La chute de l’histoire est très originale où Ratatouille portera bien son nom !

Les illustrations dépeignent très bien l’antre d’une sorcière et ses acolytes : univers un peu sombre, bocaux aux contenus divers…, chat noir, souris, hibou…

Les enfants, et moi-même, avons tout de suite succombé au « charme » de Ratatouille ! Les textes sont rigolos, avec des rimes lorsque la sorcière cuisine, et ne révèlent rien des ingrédients secrets des soupes ! A déguster !

Deux sorcières pour un auteur: Claude Boujon. (Deux albums dès 4 ans)
Deux sorcières pour un auteur: Claude Boujon. (Deux albums dès 4 ans)

LE CRAPAUD PERCHE

Claude BOUJON

Ecole des Loisirs, janvier 1989.

Le héros de notre histoire est un crapaud, dont la bave est un élément indispensable dans les potions de sa sorcière de maîtresse ! Mais ce crapaud en a marre de baver à l’envi et ne rêve que de lecture ! Ah les livres ! D’autant plus qu’il remarque que la sorcière se trompe de plus en plus dans sa cuisine.

Alors, un jour, il s’évade et se réfugie dans la mare ! Mais la sorcière qui connaît bien son batracien sait comment le reprendre et fabrique un piège avec … un livre ! L’ayant récupéré, la sorcière décide de l’attacher sur le dessus de sa tête.

Le crapaud l’informe de ses nombreuses erreurs dans ses recettes, et un visiteur inattendu vient inopinément appuyer ses dires. Désormais, le crapaud est heureux, il peut lire à loisir tous les grimoires de la sorcière, redorant sa réputation maléfique …

Ces deux histoires rendent bien justice aux compagnons essentiels des sorcières, sans qui, elles ne seraient ni ne pourraient faire grand-chose !

Les enfants ont beaucoup aimé l’histoire et le personnage du crapaud !

Le dessin est au crayon, dont on devine les larges traits pour figurer les ombres. Le fond est généralement clair, accentuant les expressions des personnages.

D'"alléchantes" lectures !

Blandine

Rédigé par Blandine

Publié dans #Sorcières, #Halloween, #Fiche auteur jeunesse, #Jeunesse dès 4 ans

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article