Le singe et moi de Mario Ramos et Moi le dragon! de Rosalinde Bonnet (dès 2 ans)

Publié le 15 Octobre 2013

Le singe et moi de Mario Ramos et Moi le dragon! de Rosalinde Bonnet (dès 2 ans)

LES CONTRAIRES

Pour inaugurer ce challenge, j’ai choisi deux livres qui parlent de soi, de ce que l’on est, ou pas, et de ce que l’on aime, ou pas. Vers deux ans, survient la phase d’opposition, plus ou moins accentuée. Ainsi que la prise de conscience de leurs goûts et de leur individualité.

Notions abordées: les contraires, le "moi".

Le singe et moi de Mario Ramos et Moi le dragon! de Rosalinde Bonnet (dès 2 ans)

Le singe et moi.

Mario RAMOS

Pastel chez l’Ecole des Loisirs, mars 1997.

Dès 2 ans.

Mario RAMOS s’amuse dans ce petit album cartonné à décrire les différences qui existent entre un singe et un enfant. Il oppose catégoriquement ces deux êtres grâce aux deux mots « Moi pas. » qui ponctuent chaque page.

L’enfant apprend aussi qu’il est « moi » !

Comme toujours chez Mario RAMOS, la chute nous réserve une belle surprise en inversant totalement le rythme, et le leitmotiv, pour conclure par « Moi aussi. »

Pour découvrir ce qu’ont en commun un singe et un enfant, il vous faudra lire ce petit livre ! Les illustrations sont simples, avec le singe en gros plan et un fond uni. Mario RAMOS aime bien y instiller de petits détails visuels, et ce livre ne fait pas défaut !

Il a écrit trois autres livres sur ce duo : moi pas/moi aussi. Le chien et moi. L’éléphant et moi. Le mouton et moi.

Le singe et moi de Mario Ramos et Moi le dragon! de Rosalinde Bonnet (dès 2 ans)

Moi, le dragon!

Rosalinde BONNET

Editions Les Portes du Monde, septembre 2005.

Dès 2 ans.

J’ai acheté ce livre, cartonné, il y a plus de 8 ans, lorsque ma fille était encore bébé, et pas du tout encore en âge de pouvoir le lire !

J’ai été instantanément conquise par le rythme et l’alternance du livre : « j’aime/je n’aime pas ». Et mes deux fils l’ont tout autant adoré que ma fille et moi !

Eh oui, dans la vie, il y a ce que l’on apprécie, et ces choses que l’on voudrait bien éviter… Mais quelles sont-elles pour un dragon ? On y découvre des éléments propres au dragon (le feu, le trésor, les châteaux), et d’autres plus humains, dans lesquels l’enfant pourra aisément se retrouver (« je n’aime pas m’habiller », très fort à cet âge-là !)

Les illustrations sont simples, un fond uni, le ou les personnages au premier plan.

Les expressions du visage du dragon sont excellentes et expriment parfaitement : la joie, l’ennui, la gaieté, le dégoût, …

Plein de vocabulaire à découvrir en marge de ce livre.

Le singe et moi de Mario Ramos et Moi le dragon! de Rosalinde Bonnet (dès 2 ans)

Belles lectures!

Blandine!

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article